Une touche de NFL à Québec

Quelques-unes des cheerleaders des Rams de St. Louis,... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Quelques-unes des cheerleaders des Rams de St. Louis, dont Alexis, Monica et Taylor, étaient à Québec à l'occasion de la tournée NFL Canada Thursday Night Football, qui s'est arrêtée dans huit villes pour faire la promotion des matchs du jeudi soir.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La NFL a fait une virée à Québec, jeudi. De la visite féminine, puisque quatre cheerleaders des Rams de St. Louis ont montré leur savoir-faire en marge de la rencontre entre les Packers de Green Bay et les Lions de Detroit.

Alexis, Monica, Sophia et Taylor étaient dans la capitale pour le dernier rendez-vous de la tournée NFL Canada Thursday Night Football, qui s'est arrêtée dans huit villes pour faire la promotion des matchs du jeudi soir au nord du pays de l'Oncle Sam. Les festivités se sont déroulées au restaurant Cécile et Ramone. Le Soleil a profité du passage des quatre danseuses-gymnastes pour discuter de leur vie dans la NFL.

Une vie qui ne tourne pas uniquement autour du stade de football, a-t-on rapidement compris. Être cheerleader pour les Rams implique de facto un horaire chargé. «Toutes les filles de notre équipe doivent soit être étudiantes à temps plein, soit avoir un boulot à temps plein», explique Alexis. 

Elles font bien plus que quatre heures d'apparition le dimanche. Deux fois par semaine, elles s'exercent pendant trois heures, en plus de participer à des activités communautaires à l'occasion. Et leur journée de match est aussi longue que celle des joueurs!

«Nous sommes là pendant environ huit heures», explique Sophia. «Nous arrivons quatre heures avant le botté d'envoi. Nous répétons pendant une couple d'heures, puis c'est le temps du maquillage et de la coiffure. Ensuite, nous allons rencontrer les amateurs environ une heure avant le match.» Les quatre dernières heures se passent évidemment sur le terrain, pendant le match.

Parmi le groupe de 30 cheerleaders à St. Louis, il y a autant d'histoires que de femmes. Des vies très différentes. La plus jeune a 18 ans, la plus vieille, 34. Deux mères font partie de l'équipe. 

«Ce n'est pas tout ce que nous faisons», indique Monica. «La plupart du temps, vous ne nous reconnaîtriez même pas [dans la vie de tous les jours]. Nous sommes simplement des infirmières, des professeures... Nous sommes des gens complètement normaux», lance-t-elle, provoquant la rigolade de ses acolytes.

Pas toujours rose

Contrairement aux équipes de football, celles de cheerleading n'entretiennent aucune rivalité avec leurs semblables des autres villes, assure Taylor, la vétéran du groupe, en poste depuis quatre ans. «Il n'y en a pas. [...] Quand les cheerleaders d'équipes adverses viennent chez nous, elles sont très gentilles. Nous les invitons à souper, à sortir. Il n'y a aucune tension.»

Toutefois, la vie n'a pas été rose pour toutes les cheerleaders. Dans les deux dernières années, cinq équipes de la NFL - les Raiders, les Bills, les Bengals, les Jets et les Buccaneers - ont dû faire face à des poursuites venues de leurs pom-pom girls qui jugeaient entre autres avoir été sous-payées. Le cas des Raiderettes a fait jaser lorsqu'elles ont eu gain de cause, ce qui a forcé la formation d'Oakland à leur verser 1,25 million $ et à leur garantir le salaire minimum.

«L'organisation des Rams s'occupe vraiment bien de ses cheerleaders», assure toutefois Alexis. «Nous sommes considérées comme des employées à temps partiel, et ils s'intéressent à nous en tant que personne.»

Il s'agissait de la première visite à Québec pour Alexis, Monica, Sophia et Taylor, rencontrées jeudi après-midi au Château Frontenac. Le charme de la vieille ville a opéré. «Nous sommes toutes tombées amoureuses de l'endroit», affirme Sophia. Elles seront de retour dans leurs quartiers, dimanche, pour le match entre leurs Rams et les Cardinals de l'Arizona.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer