Russell Wilson retrouve sa touche

L'entraîneur-chef des Seahawks, Pete Carroll, ne ménage pas... (AP, John Froschauer)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Seahawks, Pete Carroll, ne ménage pas les encouragements alors que Doug Baldwin, avec Antwon Blake des Steelers à ses trousses, file vers un touché tard au quatrième quart.

AP, John Froschauer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Seattle

Après avoir passé la première moitié de la saison à entendre parler des effondrements en fin de match, les Seahawks de Seattle ont à nouveau bien contrôlé le quatrième quart.

Et personne ne l'a mieux fait, dimanche, que le quart-arrière Russell Wilson. «C'était très plaisant. Ça ne pouvait pas l'être plus», a-t-il déclaré.

Wilson a lancé un sommet personnel de cinq passes de touchés, dont deux en direction de Doug Baldwin dans les neuf dernières minutes, et les Seahawks de Seattle ont tenu bon pour signer une victoire de 39-30 face aux Steelers de Pittsburgh, dimanche.

Wilson a lancé trois passes de touché à Baldwin, dont une sur un jeu de 80 verges avec 2:01 à faire, après que les Steelers eurent réduit l'avance des Seahawks à 32-30.

Baldwin a capté une passe payante de 30 verges au milieu du quatrième quart après que les Steelers eurent pris une avance de 27-26. Wilson a aussi rejoint Jermaine Kearse pour deux touchés et les Seahawks (6-5) ont récolté une importante victoire, eux qui sont impliqués dans la course aux éliminatoires.

Ben Roethlisberger a amassé 456 verges aériennes - le plus haut total face aux Seahawks - mais a été retiré du match avec deux minutes à faire pour suivre le protocole concernant les commotions cérébrales. Les Steelers (6-5) ont vu une séquence de deux victoires prendre fin.

Roethlisberger a lancé deux interceptions, dont la première réussie par Richard Sherman cette saison, et la tentative de remontée de Landry Jones a été stoppée par l'interception de Kam Chancellor avec 1:37 à écouler.

Efforts récompensés

Wilson a enfin été récompensé pour ses efforts en permettant aux siens de passer au-dessus de la barre psychologique des ,500 pour la première fois de la saison. «C'était une manière peu orthodoxe de jouer et de gagner un match de football, mais c'est comme ça qu'on a dû faire aujourd'hui», a commenté l'entraîneur des Seahawks, Pete Carroll.

La ligne à l'attaque des Seahawks n'a jamais faibli au cours de la rencontre. Wilson a réussi ses six dernières tentatives de passes du match, trois d'entre elles pour des touchés. «Il faut seulement finir le match et c'est ce que nous avons fait aujourd'hui», a dit Kearse.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer