La quatrième fois la bonne pour Nill

Taylor Loffler félicite Blake Nill après la victoire... (La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Taylor Loffler félicite Blake Nill après la victoire des Thunderbirds contre les Carabins. L'entraîneur-chef a finalement gagné la Coupe Vanier à Québec après trois essais infructueux. Il est devenu le premier coach à remporter le titre avec deux équipes différentes.

La Presse Canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La quatrième fois aura été la bonne pour Blake Nill. Après trois défaites au Stade Telus-Université Laval dans le match de la Coupe Vanier, dont deux contre le Rouge et Or, il a finalement pu quitter Québec avec la satisfaction du devoir accompli.

«Enfin!» a d'abord lancé l'entraîneur-chef de l'Université de la Colombie-Britannique, qui est devenu le premier coach à remporter la Coupe Vanier avec deux équipes différentes, soit les Huskies de Saint Mary's (deux fois) et les Thunderbirds. «Et je ne peux y croire. On s'est tellement compliqué la tâche. Mais c'est ce à quoi on doit s'attendre d'une jeune équipe.»

Nill, qui savourait une troisième Coupe Vanier, est revenu sur la tentative de placement ratée des siens en fin de quatrième quart. Il a aussi parlé du jeu en toute fin de première demie alors que, placés à la ligne de deux des Carabins, ses hommes ont été incapables de s'inscrire à la marque.

Chanceux les Thunderbirds d'avoir remporté la Coupe Vanier avec un placement réussi sur le dernier jeu du match? «Peut-être», a avoué Nill, qui a mentionné que pour battre les Carabins, sa formation avait dû élever son jeu au niveau de ce que le pays peut offrir de meilleur au football universitaire. «Je termine ma 24e année de coaching. Cette formation est celle qui a le plus surpassé les attentes que j'avais.»

Comme un pro

Nill ne tarissait pas d'éloges à l'endroit de son quart Michael O'Connor, indiquant qu'il avait joué comme un vétéran malgré le fait qu'il n'est âgé que de 19 ans. «Il a été frappé au moins une dizaine de fois. Pourtant, il est toujours retourné à son poste avec la même concentration. Il a pris une chance quand il est venu chez nous. Et en ce moment, je pense qu'il est l'athlète le plus sensationnel au pays.»

«Je n'avais pas le droit de penser à la pression», a lancé le joueur par excellence de la rencontre. «Ça n'aurait pas été juste pour mes coéquipiers de cinquième année qui terminaient leur carrière aujourd'hui [samedi]. Il fallait que je joue bien.»

Héros du match avec un placement de 20 verges sur le dernier jeu de la rencontre, Quinn van Gylswyk a mentionné qu'après avoir été plaqué sur une tentative de placement à 3:42 de la fin de la rencontre, il ne pensait pas que ça serait possible pour les T-Birds d'avoir une autre chance au quatrième quart de voler la victoire aux Carabins.

«La défensive a fait un travail incroyable pour nous redonner le ballon à la fin. Et l'interception de A. J. Blackwell était quelque chose à voir.» Humblement, il a avoué que son intention sur le dernier jeu du match était tout simplement de botter le ballon le plus fort et le plus loin possible, un simple ayant donné la victoire aux siens.

***

L'assistance de 12 557 spectateurs a comblé les... (Le Soleil, Andréanne Lemire) - image 2.0

Agrandir

L'assistance de 12 557 spectateurs a comblé les organisateurs de la Coupe Vanier qui en espéraient entre 12 000 et 13 000.

Le Soleil, Andréanne Lemire

Foule satisfaisante pour les organisateurs

Les 12 557 spectateurs au match de samedi représentent la plus petite foule en quatre présentations de la Coupe Vanier à Québec. Ça n'a pas freiné l'enthousiasme du coprésident de l'événement, Gilles Lépine, qui s'est dit très heureux de la réponse des amateurs. «Compte tenu de l'absence du Rouge et Or, compte tenu qu'il y avait d'autres gros événements, on espérait remplir les gradins, à peu près entre 12 000 et 13 000 personnes. [...] Je suis tellement content. Content pour les gens de la région de Québec d'avoir eu un si beau match, chez nous.» En 2009, 18 628 personnes avaient franchi les tourniquets du PEPS. Ils étaient 16 237 en 2010 et 18 543 en 2013. Il faudra sans doute attendre quatre ou cinq ans avant de revoir la fête du football universitaire revenir dans la capitale, selon la «boule de cristal» de Lépine.  Jean-Nicolas Patoine

***

Tristesse en triple pour Laganière des Carabins

De la tristesse en triple, pour Alexandre Laganière. Blessé au genou, l'athlète de Québec a regardé ses Carabins perdre la Coupe Vanier depuis les lignes de côté. Il a vécu ainsi ses derniers moments dans le football scolaire. Au-delà de la défaite, c'est en pensant à la fin de son épopée à l'Université de Montréal que le colosse joueur de ligne offensive a versé des larmes, samedi après-midi. «C'était déjà dur moralement de ne pas pouvoir jouer cette finale-là. [...] J'avais fait mon deuil de la fin de ma carrière universitaire, mais là, c'est de voir tous mes coéquipiers avec qui je ne jouerai plus... Ça fait 12 ans que je joue au football. Un caucus de football, avec les casques, c'est peut-être la dernière fois que je vis ça. C'est un coup dur», a dit Laganière. L'ancien du Cégep Garneau garde toujours espoir de jouer chez les professionnels. Jean-Nicolas Patoine

***

Année difficile pour le coach des Thunderbirds

Même si elle s'est terminée en beauté, la dernière campagne n'aura pas été de tout repos pour Blake Nill, qui faisait ses débuts avec les Thunderbirds de UBC après avoir quitté son poste d'entraîneur-chef avec les Dinos de Calgary. «Une année difficile. Ma décision de quitter Calgary a créé beaucoup de rancoeur chez certains. Bien des gens pensaient que j'avais pris une très mauvaise décision et j'en ai entendu parler longtemps. Et là, je ne peux tout simplement croire ce qui m'arrive aujourd'hui.» Jean-François Tardif

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer