Coupe Vanier: les Thunderbirds l'emportent 26-23

Plus de 12 000 spectateurs ont assisté au 51e match... (Le Soleil, Andréanne Lemire)

Agrandir

Plus de 12 000 spectateurs ont assisté au 51e match de la Coupe Vanier, au PEPS.

Le Soleil, Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Contre toute attente, même celle de leur entraîneur, les Thunderbirds de UBC ont remporté la 51Coupe Vanier grâce à un gain dramatique de 26-23 sur les Carabins de Montréal, samedi après-midi, au PEPS.

Le botteur Quinn van Gylswyk a réussi un placement de 20 verges alors qu'il ne restait plus de temps au tableau pour procurer la victoire à l'équipe de l'Ouest, son premier titre canadien depuis 1997. Quelques instants plus tôt, avec 1:19 à faire au match et une égalité de 23-23, A.J. Blackwell avait intercepté une passe de Gabriel Cousineau pour redonner le ballon aux T-Birds dans la zone des Carabins.

«Ce que les joueurs ont réussi aujourd'hui [samedi] est l'une des choses les plus sensationnelles que j'ai vues dans ma carrière», a lancé l'entraîneur-chef des gagnants, Blake Nill. «Cette équipe n'avait pas beaucoup d'attentes lorsque la saison s'est amorcée. Il n'y avait pas beaucoup de gens qui pensaient qu'elle pourrait redevenir compétitive. [...] Au fur et à mesure que la saison a progressé, les coachs ont appris à connaître les joueurs et à tirer profit de leurs forces. Et les gars ont appris à faire confiance aux coachs

Après le match, tous les Carabins rencontrés par Le Soleil avaient les larmes aux yeux, signe que la défaite a fait mal à la troupe de Danny Maciocia, championne en titre. «On a eu nos chances», a constaté l'entraîneur-chef des perdants. «Mais malheureusement, on n'a pas profité de la situation. En particulier dans le quatrième quart. Il faut donner le crédit à l'autre équipe. C'est toute une équipe.»

À 19 ans, le quart de l'Université de la Colombie-Britannique, Michael O'Connor, a été nommé joueur du match. Il a complété 31 de ses 51 passes pour des gains de 389 verges. Une part du mérite revient à ses receveurs - Will Watson et Marcus Davis en tête -, qui ont réalisé quelques beaux attrapés.

Les Carabins sont sortis amorphes et leurs adversaires en ont profité. Après des placements de 45 et 33 verges de van Gylswyk au premier quart, O'Connor a rejoint Davis dans la zone payante au début du deuxième. Le botteur a encore fait résonner son pied droit en plaçant un botté de 43 verges entre les poteaux quelques instants plus tard. C'était 16-0.

Gros jeu des Carabins

Mais les Carabins ont repris vie. Le gros jeu qu'ils attendaient est survenu avec moins de cinq minutes à faire à la demie lorsque Jonathan Boissoneault-Glaou a récupéré une mauvaise remise à O'Connor à la ligne de 28 de UBC. Guillaume Paquet captait ensuite un relais de 12 verges dans la zone des buts alors qu'il était pourtant couvert par deux adversaires. Un placement de David Deschamps plus tard, les Carabins revenaient au plus fort de la lutte.

En début de deuxième demie, Brandon Deschamps a complété une belle poussée à l'attaque des T-Birds avec une explosive course de 44 verges bonne pour un touché. Après deux placements du botteur des Carabins David Deschamps (22 verges et 12 verges), Cousineau a rejoint Samuel Nadeau-Piuze dans la zone des buts sur six verges. C'était l'égalité 23-23. Et une nouvelle fin de match dramatique s'annonçait au stade Telus.

Avec 1:32 à faire, les T-Birds ont raté une tentative de placement alors que la remise du joueur de centre a été échappée par Trevor Casey. Les Carabins semblaient en contrôle. Mais deux jeux plus tard, Blackwell redonnait toutefois vie à UBC grâce à son interception.

«Les joueurs de cette équipe n'ont pas beaucoup remporté d'honneurs individuels», a aussi dit Nill. «Mais c'est OK. Ils retournent cependant à la maison avec le trophée pour lequel on ne vote pas. Et je ne peux pas être plus heureux pour eux.»  Avec Jean-François Tardif

Live Blog La Coupe Vanier en direct
Danny Maciocia... (Le Soleil, Andréanne Lemire) - image 3.0

Agrandir

Danny Maciocia

Le Soleil, Andréanne Lemire

Mauvais début de match fatal

En plus de leurs larmes, les joueurs des Carabins partageaient autre chose après le match. Cette pensée qu'un difficile début de rencontre leur a ultimement coûté une Coupe Vanier.

«C'est une équipe qu'on ne connaissait pas», a dit le botteur de placements David Deschamps. «Ça nous a pris du temps à s'ajuster. On est revenus forts, mais il en manquait juste un peu.» Les Carabins ont en effet tiré de l'arrière 16-0, puis 23-10 avant de ramener les compteurs à zéro. «On a beaucoup mieux joué en deuxième demie. Mais il nous manquait de temps», a simplement résumé l'entraîneur-chef Danny Maciocia.

Le joueur de ligne offensive Jean-Christophe Labrecque a imputé à la nervosité le difficile début de match de la formation montréalaise. «Peut-être un peu trop de nerfs... Mais je pense que ça aurait pu aller des deux côtés. C'est les détails qui ont fait la différence», a analysé l'athlète de Québec.

De son côté, Philip Enchill a louangé les Thunderbirds. «Je pense que c'est un des meilleurs football que j'ai vu en cinq ans à l'université. Il faut leur donner le crédit», a lancé celui dont c'était le dernier match universitaire.

Chant du cygne aussi pour Gabriel Cousineau, un leader pour les Carabins cette saison. Il a connu un fort match dans la défaite, complétant 31 de ses 45 passes pour des gains de 391 verges. Les deux interceptions dont il a été victime ont toutefois mené à un touché et au placement de la défaite.

Lorsqu'on lui a demandé de résumer son état d'esprit, Cousineau a pris une pause. «Ç'a déjà été mieux. Mais demain est une autre journée. La terre n'arrête pas de tourner», a-t-il affirmé, avant d'ajouter que toute l'équipe a cru à la victoire «jusqu'à la dernière seconde». 

Partager

À lire aussi

  • La quatrième fois la bonne pour Nill

    Football

    La quatrième fois la bonne pour Nill

    La quatrième fois aura été la bonne pour Blake Nill. Après trois défaites au Stade Telus-Université Laval dans le match de la Coupe Vanier, dont deux... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer