Rodgers reprend le contrôle

Après avoir été laissé sur le banc la... (AP, Ann Heisenfelt)

Agrandir

Après avoir été laissé sur le banc la semaine dernière, le demi offensif des Packers Eddie Lacy (27) a connu son meilleur match de la saison, avec 100 verges de gains sur 22 courses contre la puissante défensive des Vikings.

AP, Ann Heisenfelt

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Minneapolis

Les Packers de Green Bay étaient dans une impasse, hués par leurs propres partisans à une semaine d'un affrontement face aux Vikings du Minnesota.

Aaron Rodgers et les Packers ont répliqué avec une convaincante victoire.

Rodgers a récolté 212 verges de gains et deux passes de touché, Datone Jones a réussi deux des six sacs des siens et les Packers ont mis fin à une séquence de trois revers en plus de rattraper les Vikings au sommet de la section Nord de la Nationale en les battant 30-13, dimanche.

«Peut-être est-ce qu'on va avoir un peu de repos pendant quelques jours, a déclaré Rodgers. Nous avons reçu plusieurs commentaires, mérités bien sûr, après trois performances décevantes. C'était une semaine importante pour nous. Nous sommes restés unis.»

James Jones a capté six passes pour 109 verges de gains et un majeur. Eddie Lacy a connu son meilleur match de la saison avec 100 verges de gains sur 22 courses et les Packers (7-3) ont eu le meilleur face aux Vikings pour une 10e fois en 11 duels avec Rodgers au poste de quart. Rodgers a lancé 28 passes de touché contre seulement trois interceptions lors de ces matchs.

De Lacy à Mason Crosby en passant par Rodgers, les Packers ont répondu de manière éclatante pour marquer le plus de points contre les Vikings, cette saison.

«Je crois qu'on joue souvent mieux lorsqu'on commence à nous questionner», a expliqué Rodgers, qui a complété 16 de ses 34 tentatives de passes pour des gains de 212 verges. Il a été brillant lorsqu'il avait besoin de l'être, notamment sur deux situations de troisième essai.

Fin d'une série victorieuse

Les Vikings (7-3) ont vu leur série de cinq victoires prendre fin, alors que les Packers ont démontré qu'ils n'étaient pas prêts à concéder la couronne de leur section, après quatre titres consécutifs. Le match revanche aura lieu le 3 janvier à Green Bay.

«L'équipe que vous avez vu jouer aujourd'hui, ce n'était pas la nôtre. Nous n'avions pas de rythme, pas de synchronisme», a expliqué Adrian Peterson. Ce dernier a connu un match tranquille, accumulant seulement 45 verges de gains et un touché en 13 courses. Il a aussi commis un échappé profondément dans la zone des Packers.

Teddy Bridgewater a été malmené, quittant temporairement la rencontre en raison d'une blessure à l'épaule gauche. Il a finalement complété 25 de ses 37 passes pour 296 verges de gains et un touché.

«Nous devons régler ça. Nous devons être en mesure de gagner lorsque tout le monde regarde les matchs», a déclaré le demi de coin Captain Munnerlyn.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer