DeMarco Murray retourne à Dallas sans chiffres ronflants

Contrairement à la saison dernière avec les Cowboys,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Contrairement à la saison dernière avec les Cowboys, DeMarco Murray ne terrorise plus les défensives adverses avec les Eagles.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

ARLINGTON - Après sept matchs cette saison avec les Eagles de Philadelphie, DeMarco Murray n'est plus qu'une pâle copie du porteur de ballon ayant effacé le record de gains au sol des Cowboys de Dallas qui appartenait à Emmitt Smith. Le quart Sam Bradford avise toutefois les anciens partisans du demi-offensif de ne pas tirer de conclusions trop hâtives.

Associated Press

«Je pense que c'est difficile de comparer des situations différentes», a rappelé Bradford. «Il évoluait au sein d'une offensive différente l'an dernier, et c'est comme si l'on comparait des pommes à des oranges.»

L'an dernier, Murray a terminé au premier rang dans la NFL pour les gains au sol avec 1845 verges. Après les sept premiers matchs de 2014, il avait accumulé 913 verges et gagné au moins 100 verges par la course à chacune de ses sorties. Un an plus tard, il en compte seulement

307 à la veille de sa première visite au domicile de son ancien club.

Bradford est persuadé que les Eagles (3-4) n'ont pas acquis un citron. «Dans notre culture et notre société, on a tendance à vouloir voir des résultats immédiatement. Mais il faut du temps. Il continue d'apprendre comment jouer et courir dans le cadre de notre système offensif. Je pense que dès qu'il aura tout assimilé, vous verrez le même joueur que l'an dernier.»

Tout n'est pas gris pour les Cowboys

Murray, qui a raté un match à cause d'une blessure à un ischio-jambier, est en meilleure santé que jamais cette saison selon ce qu'a laissé sous-entendre le coordonnateur à l'attaque des Eagles, Pat Shurmur. De plus, il pourrait vouloir profiter de l'occasion pour dépasser son sommet de 112 verges lors d'un même match en 2015.

D'ailleurs, il y a fort à parier que Murray surpassera le total de deux verges en 13 tentatives lors du premier match contre les Cowboys, remporté 20-10 à Philadelphie par son ancienne équipe lors de la deuxième semaine d'activités. «Nous croyons qu'il aura de meilleures courses», a déclaré Shurmur.

Les Cowboys (2-5) espèrent le contraire. Dimanche, ils tenteront de mettre fin à une séquence de cinq défaites sans leur quart Tony Romo, qui ratera au moins deux autres semaines en raison d'une fracture de la clavicule gauche.

Le receveur étoile Dez Bryant a repris le collier la semaine dernière après une absence de cinq semaines causée par une fracture au pied droit. Mais ce retour au jeu n'a pas aidé Matt Cassel, le deuxième remplaçant de Romo, face à Seattle.  Mais tout n'est pas gris dans le ciel des Cowboys, car aucune des quatre équipes de la section Est de l'Association nationale n'affiche un dossier positif après les huit premières semaines de jeu. Si les Cowboys viennent à bout des Eagles, il est possible que les quatre formations de la section comptent toutes cinq défaites avec, essentiellement, une moitié de saison à jouer.

Des photos reviennent hanter Hardy

Alors que les Cowboys de Dallas s'apprêtent à accueillir les Eagles, Greg Hardy est à nouveau dans la tourmente après la publication vendredi de photos de son ancienne compagne prises juste après son agression, il y a 18 mois, alors qu'il évoluait avec les Panthers de la Caroline. Les clichés publiés par le site Internet Deadspin montrent le dos et le cou tuméfiés de Nicole Holder. Accusé d'agression et de menace de mort, l'ailier défensif s'en était tiré lorsque la jeune femme a refusé de témoigner. Sa suspension de 10 rencontres par la NFL avait finalement été réduite à quatre matchs. «Nous n'avions pas eu accès à ces photos, mais nous sommes conscients de la gravité de ce qui s'est passé, nous condamnons les violences conjugales», a insisté Jerry Jones, le propriétaire des Cowboys. «Nous avons donné à Greg une deuxième chance, il fait partie de notre équipe et il nous est reconnaissant de lui avoir permis d'avancer dans sa vie et dans sa carrière.» En 2015, Hardy a disputé trois matchs, récoltant trois sacs du quart et une interception.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer