Football collégial: duel brutal au sommet

Le receveur de passes Alexandre Gailloux et le... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le receveur de passes Alexandre Gailloux et le quart-arrière David Pelletier animent l'attaque du Campus Notre-Dame-de-Foy, la meilleure du football collégial en première division.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il ne se fait pas meilleur football collégial au Québec que le match de ce soir, à Saint-Augustin. Le Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy affronte la seule autre équipe invaincue, les Cougars de Lennoxville, pour un choc au sommet qui s'annonce brutal.

«Un match de séries avant les séries», a illustré le secondeur Tchad Ayotte, hier, durant l'entraînement du Notre-Dame tenu au stade intérieur Leclerc. «On veut dire à la ligue que c'est rendu notre tour», a ajouté le plaqueur Samuel Maranda-Bizeau, à la veille de ce duel d'élite présenté à deux pas de là, au Séminaire Saint-François.

Lennox, c'est une tradition de champions en première division, ex-collégial AAA. Onze Bols d'or, six finales dans les neuf dernières années, dernier titre en 2013. Le CNDF a été promu de division en 2012.

Mais voilà que les deux formations sont au coude à coude au sommet du classement avec une fiche de 6-0. Le calendrier régulier compte neuf matchs. Les détenteurs du premier rang se verront exemptés des quarts de finale. Tout l'enjeu est là, outre la fierté.

Le Notre-Dame dispose de la meilleure attaque du circuit avec plus de 40 points marqués par match en moyenne. Les Cougars exhibent la meilleure défensive et accordent moins de 15 points par semaine. Qui aura le dessus?

«Ç'a marché contre toutes les équipes, alors on ne voit pas pourquoi ça ne marcherait pas contre Lennox», tranche le quart David Pelletier, qui forme un dangereux duo aérien avec Alexandre Gailloux. «Je suis capable de lire dans ses pensées et il lit dans mes pensées», affirme d'ailleurs le receveur, pour expliquer leur complicité sur le terrain.

Les visiteurs sont aussi bien pourvus à l'offensive avec le meilleur pivot collégial au Québec, Michael Arruda. Qui compte sur un receveur d'exception en Marc-Antoine Pivin, en route pour battre la saison record de 1040 verges de Matthew Norzil (2010) en 9 parties au lieu de 10.

«Lennox est de plus reconnu pour toujours avoir un bon jeu au sol et une bonne défensive», souligne l'entraîneur-chef du CNDF, Marc-André Dion. Sa troupe conclut le calendrier régulier contre les trois autres membres du top 4, soit Lennoxville, Vieux-Montréal et Lévis-Lauzon.

De vieux amis

Dion sait à quoi s'attendre. Surtout qu'il connaît bien son opposant, Jean-François Joncas, ami d'enfance et longtemps coéquipier. D'abord au Séminaire de Sherbrooke, puis à Lennox au collégial et finalement à l'Université Laval. Ils étaient colocataires à Québec durant leurs années Rouge et Or. Ils partagent une conquête de la Coupe Vanier, celle de 2003.

«On se parle deux fois par semaine, même durant la saison», dévoile Dion. «On est chacun allé au mariage de l'autre», en rajoute Joncas. «On a arrêté de se conter des menteries! On s'est parlé au début de la semaine et on va se reparler après la game, mais pendant, il n'y aura pas d'amis», assure celui qui n'a pas vu ses Cougars gagner au domicile du CNDF depuis 2012.

Les trois autres équipes de la région de Québec jouent demain. Les Faucons de Lévis-Lauzon (4-2) vont à Charlesbourg pour affronter les Titans de Limoilou (2-4), à 13h, avant que les Élans de Garneau (2-4) reçoivent les Nomades de Montmorency (3-3), à 16h30.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer