X-Men 0/Rouge et Or 64: taillés en pièces

Le porteur de ballon Christopher Amoah a totalisé... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le porteur de ballon Christopher Amoah a totalisé 181 verges en 15 courses, dont une de 42 verges, et marqué 3 touchés.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Au lieu de rouler 2000 km, les X-Men auraient dû concéder la défaite par fax. Un texto aurait même fait l'affaire. Les footballeurs de St. F.X. sont plutôt venus de la Nouvelle-Écosse pour se faire humilier 64-0 par le Rouge et Or, samedi soir, au stade du PEPS.

On n'avait pas vu les chouchous de l'Université Laval dominer autant un adversaire cette année. Fallait des rivaux venus d'aussi loin qu'Antigonish, d'une conférence qui ne rivalise plus avec les trois autres ligues universitaires au Canada. Les gars de l'Université Saint Francis Xavier se souviendront longtemps de leur première visite à Québec, mais pas pour les bonnes raisons.

«C'est une victoire feel good, mais il faut la prendre pour ce qu'elle vaut. Ça donne du gaz, les gars se sentent bien de leur performance et tout le monde a contribué. Mais il faut mettre ça en perspective et revenir travailler fort lundi», a commenté l'entraîneur-chef Glen Constantin, après ce massacre infligé devant 12 932 spectateurs.

Les visiteurs n'étaient pas de taille. Quoi qu'avait prédit Constantin dans les jours précédents. Le Rouge et Or a marqué sur ses cinq premières possessions, dont quatre touchés d'affilée. Cinq majeurs et un seul botté de dégagement pour les locaux en première demie.

Pendant ce temps, les X-Men arrachaient leur premier jeu à la toute fin du deuxième quart. L'attaque de St. F.X. affichait jusque-là zéro verge de gain net! Et le tableau un pointage de 40-0. «Tu vois des bons athlètes sur vidéo, mais tu regardes ensuite les autres matchs aujourd'hui et ça remet les choses en perspective», a admis le pilote des vainqueurs.

Sa troupe a imposé une suprématie de 578-124 au chapitre des verges offensives et de 32-10 pour les premiers essais. Sept des huit touchés sur le jeu au sol, l'autre sur un retour de dégagement.

Amoah le bulldozer

Christopher Amoah a bulldozé la défensive des X-Men avec 181 verges de gains par la course et trois majeurs. «On a tous été là à l'unisson, c'est pour ça qu'on a gagné de cette manière. Notre motivation, c'est la perfection. La perfection est impossible, mais on essaie de réussir nos jeux jusqu'à la fin, peu importe le produit final», a affirmé le porteur de ballon de deuxième année, qui a connu sa meilleure prestation dans l'uniforme de l'UL.

À son deuxième départ en remplacement de Hugo Richard, le quart-arrière Marc-Antoine Langevin a tiré 243 verges de 17 passes réussies sur 22. «Je voulais bien faire et je pense que j'ai bien fait», a fait valoir le 16. «On se concentre plus sur le processus que sur le résultat. On a progressé comme équipe.» Le porteur Vincent Alarie-Tardif et l'ailier défensif Marc-Olivier East se sont blessés durant la rencontre.

Les X-Men ont parcouru les 1000 km entre Antigonish et Québec en autocar vendredi et n'ont tenu qu'un léger entraînement sur le terrain du PEPS samedi matin. Leur pilote défend encore l'importance de ces matchs interconférences malgré le résultat sans équivoque. «C'est bon pour notre ligue, mais il faut travailler très fort pour resserrer l'écart. Là, c'est dur d'en tirer du positif. On espérait mieux compétitionner», a résumé Gary Waterman.

***

Pas encore de retour pour Richard

Hugo Richard s'est entraîné en salle avec succès, samedi. Pas d'étourdissement, a assuré le quart-arrière, à la demie du match. Le pivot numéro un accompagnait les Christopher Auger, Jean-François Fortin, Jean-François Bergeron, Brad Collinson et Kevin Nichols dans la loge des entraîneurs pointeurs du Rouge et Or. Profitant d'une vue d'en haut, ils sont en communication constante avec les lignes de côté. Même si son état de santé s'améliore, Richard a par contre affirmé qu'il ne devrait pas participer au prochain entraînement de l'équipe sur le terrain, mardi. «Pas pour l'instant», a-t-il indiqué. Joueur par excellence au Québec et meilleure recrue au Canada l'an passé, Richard a subi une commotion cérébrale à mi-chemin dans le match d'il y a deux semaines, le 12 septembre, à Sherbrooke. L'étudiant en génie mécanique a repris ses cours lundi passé.

***

Quatre en quatre pour le Québec

Les clubs québécois continuent de dominer contre les Maritimes. Quatre victoires en quatre samedi pour porter la fiche du Québec à 64-23 en saison depuis 2002. À Sackville (N.-B.), Sherbrooke (2-2) a vaincu Mount Allison (1-2) 31-7. Jérémi Roch (19/28) a passé le ballon pour 288 verges et trois touchés, dont deux de Jean-Raphaël Moisan (113 v.). À Halifax, Bishop's (1-3) eu le dessus 23-17 sur Saint Mary's (0-3) grâce à 16 points sans réplique en deuxième demie. Le quart de Québec Mathieu Demers (13/28, 146 v., 1 tou., 3 int.) obtenait son deuxième départ. Pendant ce temps à Montréal, McGill (2-2) écrasait Acadia (2-1) 45-15. Le porteur Luis Guimont-Mota, de Québec, a connu un premier match de 100 verges et plus cette saison avec 126 verges et deux majeurs. Montréal (3-1) a par ailleurs gagné 41-29 à Concordia (2-2). L'attaque des Stingers a généré plus de verges (405-329), mais a perdu le ballon quatre fois sur trois échappées et une interception.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer