Hugo Richard au jour le jour

Victime d'une commotion cérébrale samedi, Hugo Richard est... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Victime d'une commotion cérébrale samedi, Hugo Richard est évalué quotidiennement. Son retour au jeu pour samedi prochain est loin d'être assuré.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Victime d'une commotion cérébrale à Sherbrooke, samedi, le quart-arrière du Rouge et Or Hugo Richard se veut un cas incertain en vue du match qui opposera sa formation aux Gaiters de Bishop's, samedi.

Évalué au jour le jour, le moteur offensif du Rouge et Or n'était pas en uniforme pour l'entraînement de mardi, où le substitut Marc-Antoine Langevin a pris la majorité des répétitions. C'est ce dernier qui a concrétisé la victoire de 27-24 du Rouge et Or en prolongation, samedi.

«On lui doit une fière chandelle. Il a bien géré son match. Il a fait de très, très belles choses, en fin de semaine passée. Par contre, il faut mettre en perspective que de se préparer comme réserviste et se préparer comme partant, c'est deux choses. Je pense que c'est un gars qui a sorti du football pendant deux ans, ensuite il a coaché. Il a une maturité. Ça l'a aidé beaucoup dans la situation dans laquelle il est embarqué sur le terrain», a fait remarquer l'entraîneur-chef Glen Constantin, hier.

N'étant pas assuré de disputer le match de samedi, Marc-Antoine Langevin se prépare néanmoins comme s'il devait amorcer sa première rencontre aux commandes de l'attaque du Rouge et Or. Selon Constantin, l'athlète de 24 ans possède une longueur d'avance sur quiconque tenterait de chausser les crampons de Richard.

«Il n'est pas comme un jeune quart-arrière qui ne sait pas où il est. Il est très à l'affût de notre système offensif. Là, c'est une question d'assimiler notre plan de match pour Bishop's, de se préparer et de gérer les émotions. Cette fois-ci, il a le temps d'y penser, contrairement à samedi. Mais il a démontré de très belles aptitudes», a-t-il jugé.

L'entraîneur croit que c'est en élevant collectivement son jeu que sa formation peut compenser pour l'incertitude qui entoure l'identité de son quart partant, samedi.

«Je vise une victoire collective sur les trois volets. À l'offensive, on peut courir avec le ballon, on peut bien porter le ballon, on peut jouer de la bonne défensive et contribuer sur les unités spéciales. On approche ça dans l'optique de jouer un grand match sur les trois volets.»

Quant au principal intéressé, il approche la semaine d'entraînement avec calme, prenant bien soin de relativiser la taille du défi qui pourrait l'attendre samedi.

«J'essaie de faire les choses bien. Je ne m'appelle pas Hugo Richard. Tout ce que je veux faire, c'est prendre les bonnes décisions. J'ai d'excellents joueurs autour de moi. Pour moi, c'est de leur donner le ballon et de les laisser aller par la suite. [...] En ce moment, je prends plus de répétitions. Mon but, c'est d'être prêt et d'exécuter le mieux possible et d'aller chercher la victoire», a fait savoir Langevin.

Partager

À lire aussi

  • Pas d'effort pour Hugo Richard

    Football

    Pas d'effort pour Hugo Richard

    Hugo Richard ne jouera pas encore samedi. Le quart-arrière du Rouge et Or prend du mieux, mais pas assez pour recommencer à s'entraîner. Tout effort... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer