«Une saison spéciale» s'amorce pour le Rouge et Or

Plusieurs vétérans, dont Shayne Gauthier, seront utilisés avec... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Plusieurs vétérans, dont Shayne Gauthier, seront utilisés avec parcimonie lors du match préparatoire contre les Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique, présenté samedi au PEPS.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Neuf mois et demi après la fameuse défaite contre les Carabins; 287 jours. Le Rouge et Or revient jouer sur le terrain pour la première fois samedi, bien que ce soit un match qui ne compte pas. «On veut avoir la meilleure saison possible et les choses vont se rétablir en temps et lieu», philosophe un Glen Constantin plus zen que jamais.

Rétablir une dynastie de 70 victoires consécutives à domicile, 11 titres de conférence de suite et quatre participations collées au match de la Coupe Vanier, dont trois triomphes? Peut-être pas.

«C'est une saison spéciale», admet d'emblée l'entraîneur-chef. C'est la première fois depuis longtemps [12 ans] qu'on n'est pas au minimum champions provinciaux. On a vécu un hiver difficile, mais aussi un très bel hiver. Un des meilleurs recrutements de notre histoire! Et les joueurs sont en quelque sorte soulagés d'un certain fardeau de toujours devoir défendre l'histoire. Montréal a connu une année de rêve, l'an passé, et ils ont pleinement mérité leurs succès.»

Sur l'utilité de tenir un match préparatoire, ce que le Rouge et Or fait sans faillir pour une 10année, Constantin estime que «si la NFL en a quatre et que la LCF en a deux, c'est bien normal qu'on en ait un au niveau universitaire. Ça permet une période de rodage et de réduire les pénalités» en ouverture de calendrier régulier, explique-t-il.

Le patron s'attend à voir «des gars rendus à maturité produire et prendre les rênes de cette équipe-là». Des receveurs de passes comme Félix Lechasseur et Marco Dubois se montrer à la hauteur des espoirs placés en eux lors de leur recrutement. Sa ligne défensive s'adapter au départ de trois partants sur quatre. Des bonnes batailles pour certains postes de partants toujours à combler sur la ligne tertiaire.

Moins de pression sur le dos des joueurs

En plus de l'absence des blessés comme le porteur de ballon Maxime Boutin et le receveur Nicolas Gobeil, plusieurs vétérans seront utilisés avec parcimonie. Le secondeur de quatrième année Shayne Gauthier est du lot.

Le 44 de l'UL piaffe néanmoins d'impatience à la veille de servir ses premiers vrais coups d'épaule. «Quand on s'entraîne contre nos joueurs, c'est intense, mais on leur fait attention pareil», confie celui qui compose un solide duo au centre de la défensive avec le finissant Mathieu Masseau. Gauthier avoue la réduction d'une certaine pression sur le dos des joueurs avec ce nouveau départ. «Tout est à recommencer et c'est pour le mieux. On est prêts à reconquérir ce qu'on a perdu. Mais la pression, les joueurs se tenaient loin de ça. Les coachs nous ont toujours bien enseigné à jouer dans le moment présent. C'était peut-être plus pour les partisans», croit celui qui avait été nommé parmi les étoiles de la conférence en 2014.

O'Connor revient de Penn State

La recrue de 6'5'' Michael O'Connor sera le quart-arrière partant des Thunderbirds, cette saison. Le natif d'Ottawa - il parle d'ailleurs un pas pire français - revient d'une année passée à la prestigieuse Université Penn State, où il était dans la réserve des Nittany Lions. Sans l'entraîneur Blake Nill, il aurait poursuivi sa carrière à Syracuse, South Florida ou Western Kentucky.

«Nous avons de bons joueurs, mais maintenant, reste à former une équipe», affirme celui qui a été convaincu de s'installer à Vancouver pour les cinq prochaines années lors de sa visite, en janvier. Une fin de semaine ensoleillée où il y faisait 15 °C. «C'est quand même une équipe qui n'a pas joué de match interconférence depuis longtemps, alors le match de samedi servira de réveil. Mais mon objectif est toujours de finir la semaine avec une fiche de 1-0, alors là, mon but, c'est de battre Laval», tranche O'Connor, sans une once de bravade.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer