Les Alouettes congédient l'entraîneur-chef Tom Higgins

L'entraîneur-chef des Alouettes, Tom Higgins.... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Alouettes, Tom Higgins.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Contre toute attente, les Alouettes de Montréal ont annoncé le congédiement de l'entraîneur-chef Tom Higgins vendredi soir.

Higgins a été limogé après avoir permis aux Alouettes de savourer une victoire de 23-13 contre les Lions de la Colombie-Britannique jeudi soir au B.C. Place. C'était la première fois depuis 2000 que le club montréalais l'emportait là-bas, et ça lui a permis de porter sa fiche en 2015 à 3-5.

«La décision a été prise par (le propriétaire des Alouettes Robert) Wetenhall avant même la rencontre d'hier, a révélé le directeur général Jim Popp sur les ondes du réseau TSN vendredi soir. Je vais m'asseoir avec les entraîneurs samedi matin et nous apporterons quelques ajustements, mais au bout du compte, en attaque, nous n'avons tout simplement pas atteint notre plein potentiel. Il faut marquer plus de points. (...) Il faut gagner plus de matchs, pour faire partie de l'élite du football canadien. Nous devrions avoir une fiche de 6-2, et non de 3-5.»

Pour l'instant, le coordonnateur à l'attaque des Alouettes, Turk Schonert, conserve son poste. Schonert est dans la tourmente depuis quelques semaines, notamment en raison de ses choix de jeux. Les ennuis en attaque sont assez flagrants dans la formation montréalaise. Avant jeudi, l'attaque des Oiseaux venait au neuvième et dernier rang de la ligue aux chapitres des touchés (11), des passes de touché (7), des premiers essais (127) et des passes complétées (129). Ils étaient également avant-derniers pour les points marqués (142), devant le Rouge et Noir d'Ottawa (134).

Higgins sera remplacé par Popp, qui a également occupé la fonction d'entraîneur pendant une partie des saisons 2001, 2006, 2007 et 2013.

«Nous avons effectué ce changement parce que nous croyons que c'est dans le meilleur intérêt de l'équipe, et surtout de nos partisans. Nous souhaitons tous exprimer notre affection et notre respect pour Tom, ainsi que notre appréciation pour les contributions qu'il a effectuées envers notre organisation, a déclaré Wetenhall par voie de communiqué.

«La direction de l'équipe et moi avons pleinement confiance en (Popp), tout comme nos joueurs», a-t-il ajouté.

Les Oiseaux avaient embauché Higgins - contre la volonté de Popp, selon plusieurs observateurs - en février 2014, et depuis ce temps il les a menés vers une fiche déficitaire de 12-14 en saison régulière.

Avant de se joindre à la formation montréalaise, Higgins a dirigé les Eskimos d'Edmonton de 2001 à 2004 et les Stampeders de Calgary de 2005 à 2007. Congédié par les Stampeders en novembre 2007, il a été le directeur de l'arbitrage de la LCF de 2008 à 2013.

Popp rencontrera les médias samedi à 11h au Stade olympique.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer