Rouge et Or: Vincent Levitt, patient et persévérant

«Je n'ai peut-être pas eu la carrière que... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

«Je n'ai peut-être pas eu la carrière que je voulais au plan du temps de jeu. Mais j'ai été choyé et heureux d'aller à l'Université Laval» - Vincent Levitt, candidat au poste de centre partant

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Vincent Levitt n'est pas le plus gros ni le plus fort sur la ligne offensive du Rouge et Or. Mais il compense par sa patience et sa persévérance. À sa cinquième et dernière saison avec le club de football de l'Université Laval, il est sur le point d'enfin décrocher le poste de centre partant.

«Je me rappelle encore quand je suis entré, avec mes cheveux longs et aucune idée de la façon dont ça fonctionnait!» s'est-il esclaffé, mardi midi, au sortir de l'entraînement au jour 3 du camp présaison. Centre étoile des Cheetahs du Cégep Vanier et champion du Bol d'or collégial en 2010, le jeune Levitt s'attendait pour sûr à jouer plus au cours des quatre saisons suivantes que les 14 matchs réguliers où le Rouge et Or l'a habillé.

«Je ne pensais pas que ç'allait prendre du temps comme ça», admet aujourd'hui le Montréalais de 24 ans, avec du recul. «Quand tu arrives [dans les rangs universitaires], tu es plus jeune, moins mature. Tu penses que tu peux avoir un impact tout de suite. Mais j'ai toujours pris ça un jour à la fois, toujours attendu mon tour, et si ça peut arriver cette année, je vais être bien content.»

Levitt le reconnaît d'emblée : «Je n'ai peut-être pas eu la carrière que je voulais au plan du temps de jeu.» Et ajoute du même souffle : «Mais j'ai été choyé et heureux d'aller à l'Université Laval. J'ai vécu une expérience que peu ont vécue», insiste-t-il, disant réaliser qu'un tel esprit de confrérie ne se représentera pas dans sa carrière professionnelle. Bachelier en sciences de la consommation, il se dirige dans la vente.

Il est arrivé au PEPS en 2011. Pierre Lavertu a monopolisé le poste de centre jusqu'en 2013, avant de graduer dans la LCF. Puis l'an dernier, le finissant Karl Monjoie a tenu le haut du pavé au détriment de Levitt et de Jean-Simon Roy. Maintenant au tour de Levitt et Roy de se livrer bataille durant le camp d'entraînement.

L'entraîneur-chef Glen Constantin estime Levitt en avance pour son expérience et sa meilleure compréhension des fronts défensifs adverses. L'alignement sur l'ensemble de la ligne influencera aussi la décision, Roy faisant sans doute un meilleur remplaçant aux autres positions que Levitt.

«Finir avec un poste de partant à ma cinquième année, ça finirait bien une carrière. Et si on peut gagner une Coupe Vanier à la fin aussi...» lance celui qui a deux bagues de la Coupe Vanier. Il est le seul élément de cinquième année parmi les 11 joueurs de ligne.

Pousser tout le temps

En venant à Laval, son but était de «devenir le meilleur joueur que j'aurais pu être». Malgré tout, le bonhomme de 6' et de 290 lb croit y être arrivé. «Depuis quatre ans, j'ai fait tous mes entraînements contre Arnaud Gascon-Nadon, Frédéric Plesius, Jean-Alexandre Bernier, tous des grands noms [en défensive] qui sont passés à l'Université Laval», fait-il valoir.

«Mais le football, c'est la vie. Tu ne peux pas toujours avoir ce que tu veux tout de suite, il faut travailler pour. Les jeunes joueurs mécontents de leur temps de jeu, tu le vois dans leur face, ça paraît. Je vais leur parler, je leur montre que même si tu n'as pas le rôle que tu souhaites, si tu pousses tout le temps, il y a quelque chose de bon qui va arriver à un moment donné. Ta chance va venir», conclut celui qui sera bientôt récompensé.

***

Année charnière pour Jean-Simon Roy

À l'aube de sa troisième saison avec le Rouge et Or, le joueur de ligne offensive Jean-Simon Roy estime que «cette année va dicter le futur». Il lutte avec son bon ami et vétéran de cinquième année Vincent Levitt pour le poste de centre partant, durant le camp.

«C'est rendu que le cahier de jeux, on le connaît par coeur», dit-il. A

près un début de carrière comme bloqueur, le 68 étudie davantage la fonction de poule depuis l'an dernier. Opéré à l'épaule en décembre, il a depuis beaucoup mangé et s'est beaucoup entraîné. Ce qui lui confère 20 livres de plus que l'an dernier à pareille date, du haut de ses 6' 3'' et 290 lb.

Sans avoir rien perdu de son explosivité et de sa vitesse, assure celui qui aspire à suivre la lignée des grands centres du Rouge et Or.

Trois anciens de l'UL évoluent présentement dans la LCF : Dominic Picard (Winnipeg), Luc Brodeur-Jourdain (Montréal) et Pierre Lavertu (Calgary).

***

Christopher Amoah, à l'entraînement avec le Rouge et... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 3.0

Agrandir

Christopher Amoah, à l'entraînement avec le Rouge et Or, mardi

Le Soleil, Yan Doublet

Une étape à la fois pour Amoah

Ne comptez pas sur Christopher Amoah pour brûler les étapes. Pas à sa demande, du moins.

Deuxième porteur de ballon le plus utilisé chez le Rouge et Or l'an passé, c'est lui qui a cumulé le plus de gains au sol au cours de la saison dernière régulière avec 494 verges en 59 courses. Mais on l'avait ignoré en finale québécoise, dans la fameuse défaite contre Montréal. Ces mêmes Carabins qui seront au stade du PEPS pour l'ouverture de la saison, le 5 septembre.

«On va surmonter une étape à la fois. Quand Montréal viendra, on va être prêts. Même chose pour les autres équipes. Tous nos adversaires sont sur un même pied pour nous. On veut dominer chaque équipe qu'on va affronter», affirme celui qui dit en avoir «encore beaucoup à apprendre. Je veux juste m'améliorer.»

Il amorce le camp d'entraînement derrière le finissant Maxime Boutin sur la charte des positions. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer