Repêchage de la LCF: après Pierre Lavertu, Danny Groulx premier?

Danny Groulx pourrait devenir le deuxième joueur de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Danny Groulx pourrait devenir le deuxième joueur de suite du Rouge et Or à être sélectionné au tout premier rang de la séance de repêchage de la Ligue canadienne de football.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Danny Groulx succédera-t-il à son ancien coéquipier Pierre Lavertu comme tout premier choix au repêchage de la Ligue canadienne de football, mardi soir?

Si le nom du bloqueur format géant du Rouge et Or de l'Université Laval sort avant tout le monde, à 20 h, ce sera la première fois en près de 25 ans que la première sélection de la LCF provient de la même équipe universitaire deux années de suite. Des gars de Simon Fraser l'avaient fait en 1990 et 1991.

Le récent classement des espoirs canadiens du Bureau de recrutement de la LCF place Groulx cinquième. Sauf que des quatre devant lui, trois sont liés à la NFL. Le plaqueur Christian Covington (1, Rice) a été repêché en sixième ronde par Houston, tandis que le bloqueur Brett Boyko (2, UNLV) et le porteur Tyler Varga (4, Yale) ont signé comme joueur autonome, avec Philadelphie et Indianapolis.

Pour estimer la dévaluation de Covington aux yeux des clubs canadiens, le bloqueur québécois Laurent Duvernay-Tardif, des Redmen de McGill, a été repêché en sixième ronde de la NFL, l'an dernier, puis au troisième tour par la LCF.

On peut donc croire que le Rouge et Noir d'Ottawa, détenteur du premier choix, favorisera Groulx ou le centre Alex Mateas (3, Connecticut). Ils ont chacun participé à un minicamp de recrues de la NFL, en cette fin de semaine, mais sans décrocher de contrat. Les deux sont en plus originaire de la région de la capitale fédérale.

La décision se jouera sur les besoins de l'équipe selon la position et l'évaluation du degré de préparation de chaque joueur à faire le saut immédiat chez les pros.

LAVOIE ET TENNANT AUSSI

Groulx n'était pas le seul représentant du Rouge et Or à attendre la journée de mardi avec impatience. Le bloqueur Karl Lavoie et le plaqueur Brandon Tennant souhaitent aussi entendre leur nom.

«Tu attends cette journée depuis que tu as 15 ans. C'est la fin d'une étape et le début d'une autre», affirme Lavoie, qui s'est produit devant des représentants des neuf formations de la LCF mercredi dernier, à Montréal, dans le cadre du Défi Est-Ouest. Lors du camp d'évaluation officiel de la LCF, en mars, à Toronto, il était blessé à la cuisse. 

«Je veux juste être choisi le plus haut possible. Mais même si tu es pris, ça ne veut rien dire non plus. Tu dois faire tes preuves au camp», souligne Lavoie, qui ne se voit pas pour l'instant disputer une cinquième et dernière campagne à l'Université Laval.

Pas plus que Tennant. «Mon but est de jouer professionnel dès cette année. Je suis prêt à relever d'autres défis», dit celui qui est toutefois ralenti par un problème de genou, le ménisque latéral. Pas besoin d'opérer, assurent les médecins.

Le receveur Matthew Norzil, le centre-arrière Christophe Normand, le secondeur Mathieu Masseau, le demi défensif Jean-Philippe Bolduc et le porteur de ballon Maxime Boutin sont d'autres joueurs du Rouge et Or admissibles à ce repêchage. Norzil a échoué un test antidopage lors du camp d'évaluation de mars, mais sa suspension de quatre ans ne s'applique que dans les rangs universitaires.

L'an dernier, le Rouge et Noir avait échangé sa sélection prioritaire aux Stampeders de Calgary, qui avaient jeté leur dévolu sur le centre Lavertu.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer