Les Seahawks battent les Packers et seront du Super Bowl

Russell Wilson célèbre après la victoire contre les... (Associated Press)

Agrandir

Russell Wilson célèbre après la victoire contre les Packers en prolongation.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Super Bowl

Sports

Super Bowl

Tout sur le Super Bowl XLIX, où les Seahawks de Seattle affrontent les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. »

Associated Press
Seattle

Ne doutez jamais de la ténacité des Seahawks de Seattle.

Ralentis par les revirements et dominés par les Packers de Green Bay pendant la majorité de la partie, dimanche, les Seahawks ont orchestré une remontée improbable afin de vaincre les Packers 28-22 en prolongation. Russell Wilson, qui en a arraché avant les dernières minutes du quatrième quart, a rejoint Jermaine Kearse sur 35 verges après 3:19 de jeu en supplémentaire lors de la seule possession de la période.

Les Seahawks sont les premiers champions en titre à atteindre le Super Bowl en 10 ans et ils auront rendez-vous les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. La manière dont ils y sont parvenus est incroyable.

Les Seahawks (14-4) accusaient un retard de 19-7 avec environ quatre minutes à écouler et ils avaient été inefficaces à l'attaque depuis le début du match. Wilson a finalement trouvé son rythme avec de belles passes à Doug Baldwin et Marshawn Lynch - qui croyait avoir atteint la zone des buts, mais le jeu a été rappelé puisque son pied avait atteint la ligne de touche. Wilson a finalement couronné la poussée en marquant un majeur sur une course d'une verge, ce qui réduisait l'écart à 19-14 avec 2:09 à faire.

Les Seahawks ont récupéré le botté court au centre du terrain et Marshawn Lynch a placé les Seahawks en avant pour une première fois dans le match grâce à un majeur sur une course de 24 verges. Wilson a tenté une passe désespérée sur le converti de deux points et Luke Willson l'a captée, offrant une avance de 22-19 aux locaux.

Cependant, Aaron Rodgers a répliqué pour les Packers (13-5) et Mason Crosby a nivelé la marque à l'aide de son cinquième placement de la journée, sur 48 verges avec 14 secondes à faire.

Wilson a finalement tranché rapidement en prolongation grâce à une longue passe parfaite en direction de Kearse - la cible lors des quatre interceptions de Wilson au cours de la rencontre. Kearse, qui avait également capté la passe de touché gagnante en finale d'association l'an dernier face aux 49ers de San Francisco, a battu Tramon Williams à l'intérieur afin de capter la passe de Wilson.

«Il fallait continuer de réussir des jeux jusqu'à la fin et continuer d'y croire, a dit un Wilson envahi par les émotions après la rencontre. Nous n'avons jamais douté... Nous n'avons jamais douté de notre équipe.»

Kearse, qui a capté au moins une passe de touché dans un quatrième match éliminatoire d'affilée, et d'autres membres de Seahawks ont sauté dans les gradins derrière la zone des buts afin de célébrer avec les 68 538 spectateurs. Wilson s'est faufilé à travers les caméramans et les photographes et a sauté sur le dos de Kearse, alors que l'ailier défensif Michael Bennett a emprunté un vélo à un policier afin de faire le tour du stade et saluer les partisans.

Jusqu'à la toute fin, il semblait évidant que les Packers allaient obtenir une place pour la grande finale du 1er février, à Glendale, en Arizona. Même ralenti par une blessure à une cuisse, Rodgers avait aidé les Packers à s'imposer et la défensive avait complètement neutralisé les Seahawks.

«Il s'agira d'une occasion ratée qui va probablement me suivre jusqu'à la fin de ma carrière, a dit Rodgers. Nous avons été la meilleure équipe aujourd'hui, nous avons suffisamment bien joué pour l'emporter. Nous ne pouvons que nous blâmer pour le résultat final.»

Cependant, un jeu truqué sur les unités spéciales a redonné vie aux Seahawks alors qu'ils accusaient un retard de 16-0. Ils ont inscrit leur premier touché sur une feinte de placement. Jon Ryan, qui tient habituellement le ballon pour le botteur, a lancé une passe de touché au bloqueur Garry Gilliam au troisième quart.

Lynch a été la seule constante pour les Seahawks, lui qui a récolté 257 verges de gains en 25 courses.

La remontée de 16 points est la plus importante de l'histoire de la NFL lors d'une finale d'association. Les Colts avaient défait les Patriots en 2006 après avoir accusé un retard de 21-6.

Et après que les Packers eurent survécu en créant l'égalité, ils ont été incapables de fermer la porte. Les Seahawks ont gagné le tirage au sort et ont franchi 87 verges en six jeux.

«Ça prend un effort de tout le monde et tout le monde a contribué à cette victoire, a dit l'entraîneur-chef des Seahawks Pete Carroll. Nous avons joué avec beaucoup de coeur aujourd'hui. Et nous avons trouvé un moyen d'aller chercher la victoire.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer