Coupe Grey: les Stampeders victorieux

Les Stampeders célèbrent leur victoire.... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Les Stampeders célèbrent leur victoire.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Vancouver

Les Stampeders de Calgary ont confirmé leur hégémonie sur la Ligue canadienne de football.
Le quart réserviste Drew Tate a inscrit deux majeurs en première demie sur des courses d'une verge et les Stampeders ont résisté aux Tiger-Cats de Hamilton afin de gagner le 102e match de la Coupe Grey 20-16, dimanche.

Les Stampeders ont donc mis la main sur la coupe Grey pour une septième fois dans leur histoire. Leur dernier triomphe remontait à 2008, lors de la première saison de John Hufnagel à la tête de l'équipe. Ils avaient perdu face aux Argonauts de Toronto en 2012.

Tate n'a quand même pas volé la vedette au quart partant Bo Levi Mitchell, qui a connu un match brillant devant 52 056 spectateurs au BC Place, à Vancouver. Mitchell a complété 25 de ses 34 passes pour 334 verges de gains et a été nommé joueur par excellence de la rencontre. Il a bien été appuyé par Eric Rogers, qui a capté cinq passes pour 108 verges de gains.

«Je me suis préparé toute ma vie pour ce moment-là, a dit Mitchell. De me présenter à la Coupe Grey et de connaître un match comme celui-là, les gars ont travaillé tellement fort. Je n'arrive pas à décrire cette sensation.»

Mitchell a donné crédit au coordonnateur offensif des Stampeders, Dave Dickenson, pour expliquer ses succès.

«Je ne suis pas la même personne sans lui, a-t-il déclaré. Ce gars-là me prépare tellement bien, rien n'est laissé au hasard. C'est une arme dangereuse au sein d'une équipe et s'il est dans votre équipe, vous n'allez pas perdre souvent.»

Lors des célébrations, le trophée a été endommagé, alors que la coupe ne semblait plus être parfaitement attachée à la base.

Les Stampeders avaient compilé le meilleur dossier de la LCF cette saison, 15 victoires contre trois revers, et ils ont tout juste été en mesure de fermer la porte aux Tiger-Cats en fin de rencontre.

Alors que le pointage était de 20-10 au quatrième quart, Delvin Breaux a intercepté une passe de Mitchell en milieu de terrain, mais la défensive des Stamps l'a sauvé en formant un mur lors de deux courses de Nic Grigsby à la porte des buts.

Après deux placements de Justin Medlock, ce qui réduisait l'écart à 20-16, Brandon Banks, héros la semaine dernière face aux Alouettes de Montréal avec deux retours de bottés pour des touchés, a traversé le terrain pour un majeur qui aurait placé les Ticats en avant avec 35 secondes à faire à la partie. Le retour de 90 verges a toutefois été annulé par une punition contre Taylor Reed pour bloc par derrière.

Banks a rapidement quitté le vestiaire des Tiger-Cats avant l'arrivée des membres des médias. Quand un journaliste l'a croisé, il s'est retourné et a rapidement dit: «Je ne parle à personne».

Les Tiger-Cats avaient perdu six de leurs sept premiers matchs en 2014 avant de connaître une bonne deuxième moitié de saison et de terminer la campagne avec une fiche de 9-9. Ils avaient dû vaincre les Alouettes lors de leur dernier match de saison régulière afin de confirmer leur place en éliminatoires.

Ils ont finalement baissé pavillon en grande finale pour une deuxième année consécutive. La troupe de Kent Austin avait perdu 45-23 face aux Roughriders de la Saskatchewan en 2013. Leur dernière victoire en finale de la Coupe Grey remonte à 1999, quand ils avaient justement vaincu les Stampeders au BC Place.

Le receveur des Tiger-Cats Andy Fantuz a reçu une très mince consolation en étant nommé meilleur joueur canadien du match. Il a capté six passes pour 81 verges de gains.

«Nous allons simplement devoir retourner à la table dessin et prendre des notes pour l'année prochaine», a dit Fantuz, de Chatham, en Ontario.

D'un bout à l'autre

Les Stampeders ont rapidement pris le contrôle de la partie grâce aux deux touchés de Tate. Puis les Tiger-Cats ont donné signe de vie en milieu de deuxième quart, mais leur première bonne séquence à l'attaque s'est conclue par une tentative de placement bloqué.

Après un premier placement de Rene Paredes, sur 11 verges, les Tiger-Cats se sont enfin inscrits au pointage quand Zach Collaros a rejoint Banks sur une bombe de 45 verges.

Les Tiger-Cats accusaient donc un retard de 17-7 quand les deux équipes ont cédé la place au groupe Imagine Dragons pour le spectacle de la mi-temps.

Au retour de la pause, les Stampeders ont immédiatement repris là où ils avaient laissé. Mitchell a orchestré une séquence méthodique, atteignant la dizaine de passes complétées d'affilée. Paredes a couronné le tout avec un placement de 19 verges.

Medlock a généré toute l'offensive des Tiger-Cats en deuxième demie avec des placements sur 25, 12 et 37 verges, mais les champions de l'Est n'ont pas été en mesure de compléter la remontée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer