Les Carabins triomphent et accèdent à la finale

Le quart arrière des Bisons, Jordan Yantz, plonge... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Le quart arrière des Bisons, Jordan Yantz, plonge pour un toucher marqué au premier quart de la rencontre, à Montréal.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Montréal) Le Rouge et Or n'y sera pas, on le savait déjà. Mais une équipe du Québec disputera le match de la Coupe Vanier pour une cinquième année de suite. Les Carabins de Montréal ont vaincu les Bisons du Manitoba 29-26, samedi, obtenant ainsi leur première invitation au grand bal de la finale du football universitaire canadien.

«On représente tout le Québec!» a lancé l'entraîneur-chef des vainqueurs, après la rencontre, pendant que de la neige mêlée de grêle s'était mise à tomber sur le stade de l'Université de Montréal. «On veut toujours qu'une équipe du Québec gagne la Coupe Vanier. Il y a une fierté à garder la coupe chez nous», a reconnu Danny Maciocia.

Le coach des Bleus dit avoir reçu 25 courriels de partisans du club de l'Université Laval, grand rival du sien, dans les derniers jours. Tous empreints d'«une classe exceptionnelle», précise-t-il. «Un en particulier m'a bien fait rire. Il disait: "Je suis un grand partisan du Rouge et Or, mais pour les 10 prochains jours, je suis un Carabins.''»

La ville de Montréal au complet était bleue, samedi après-midi. Et elle le restera durant encore une semaine. Les Carabins ont rendez-vous avec les Marauders de McMaster samedi prochain, au stade Percival-Molson de l'Université McGill. Juste sur l'autre versant du mont Royal par rapport à l'Université de Montréal. Où un stade comble de 5100 spectateurs tout de bleu vêtus - on vendait des t-shirt 2$ au tailgate - ont assisté à la victoire historique pour la Coupe Uteck.

Après les neuf participations et huit triomphes du Rouge et Or depuis 1999, les Carabins deviennent la deuxième équipe francophone seulement à disputer l'ultime affrontement, qui en sera à sa 50e présentation annuelle.

Il aura fallu une performance exceptionnelle du quart-arrière Gabriel Cousineau, nommé joueur du match. Ses 421 verges de gains aériens lui valent un record d'équipe. Il a réussi 24 de ses 35 passes, dont deux pour des touchés à Mikhaïl Davidson (89 et 14 verges) dès le premier quart. Davidson a cumulé 142 verges, Philip Enchill 108.

Cousineau a ajouté un majeur par la course (six verges) au deuxième quart pour placer son équipe en avance 27-14. Le pivot de quatrième année a toutefois été victime de trois interceptions, lui qui n'avait pas été intercepté depuis le 27 septembre, soit six matchs.

Mais les champions de l'Ouest et leur quart, Jordan Yantz (22 en 35, 320 verges, 2 passes de touché, 0 interception), n'avaient pas dit leur dernier mot. C'est Anthony Coady qui a mis fin aux espoirs winnipégois. Sur un deuxième essai à la ligne de 12 de Montréal et une trentaine de secondes à égrener au cadran, le maraudeur des Carabins a plaqué Yantz derrière la ligne de mêlée en plus de lui faire perdre le ballon, ledit ballon étant recouvré par son coéquipier secondeur Byron Archambault. Fin des émissions.

Gagner à Montréal

«J'ai toujours voulu avoir la chance de gagner un championnat à Montréal», a confié Maciocia. «J'ai eu la chance de gagner deux Coupes Grey [2003 et 2005, avec les Eskimos d'Edmonton], mais si je pouvais échanger mes deux bagues de la Coupe Grey pour un championnat gagné à Montréal, je le ferais demain matin. Je suis un fier Montréalais, je suis un fier Québécois. On le mérite ici.» Il en aura l'occasion dans six jours.

À Hamilton, dans l'autre demi-finale, la Coupe Mitchell, les représentants de l'Ontario ont eu le dessus sur ceux des Maritimes, les Mounties de Mount Allison, 24-12. Les Marauders ont inscrit le nom de McMaster sur la Coupe Vanier en 2011, contre le Rouge et Or.

Laganière : «Chacun son tour»

Pendant que plusieurs de ses anciens coéquipiers du Cégep Garneau de Québec collectionnaient les finales de Coupe Vanier avec le Rouge et Or, Alexandre Laganière n'a jamais remis en doute son allégeance aux Carabins. «Je suis venu à Montréal pour faire quelque chose de gros. Aujourd'hui, on peut dire: "Chacun son tour"», a souri le bloqueur à droite de quatrième année originaire de Sainte-Foy.

«Québec est l'une des plus belles villes au monde, mais Montréal est tellement différente et a tellement à offrir. Je trouve ça plate, parfois, la rivalité entre les deux. On fait la même chose, c'est du divertissement! Le monde de Québec aime nous haïr, mais il y a des partisans du Rouge et Or ici aujourd'hui qui arborent le bleu et qui sont fiers de nous. C'est une fierté à grande échelle.»

Le 61 parle d'un nouveau «phénomène social» dans la métropole. Le maire Denis Coderre, qui se pavane aux matchs avec le manteau de l'équipe sur le dos. Jusqu'à un conducteur de métro qui a salué la victoire des Carabins aux dépens du Rouge et Or au micro, la semaine passée.

Fierté partagée par tous les joueurs après la conquête de la Coupe Uteck, samedi. «Très content d'être Montréalais, aujourd'hui», s'est exclamé l'un des héros du jour, le quart Gabriel Cousineau. «On ne représente plus juste Montréal, on représente la province de Québec au complet», a assuré le 4.

Anthony Coady, qui a mis les Bisons à mort avec son sac causant un échappé à 30 secondes de la fin, explique pour sa part comment ce succès constitue l'aboutissement de tout le travail accompli depuis la naissance du programme, en 2002. «Enfin! On ne traîne pas juste les gars qui sont habillés aujourd'hui, on traîne l'histoire des Carabins au complet. Tous les gars qui ont été là et qui n'ont pas eu la chance, c'est pour eux», a clamé le maraudeur.

Tout près de lui jasait le plus célèbre ancien des Bleus, David Foucault, maintenant bloqueur dans la NFL. Alors que ses Panthers de la Caroline profitent d'une fin de semaine de congé, il était venu encourager ses anciens coéquipiers.  

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer