Coupe Dunsmore: des fiers Carabins de Québec

Alexandre Laganière (photo) et Jean-Christophe Labrecque ont choisi... (PHOTO FOURNI PAR L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL)

Agrandir

Alexandre Laganière (photo) et Jean-Christophe Labrecque ont choisi de jouer pour l'Université de Montréal, même si les deux avaient auparavant joué leur football dans la région de Québec au Séminaire Saint-François et au Collège F.-X.-Garneau.

PHOTO FOURNI PAR L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «La réponse corporative, c'est que peu importe l'adversaire, je me prépare de la même manière et que c'est un match comme un autre. Mais en réalité, j'ai une plus grande fierté à me présenter sur ce terrain-là habillé en bleu. Je suis fier de mon cheminement personnel et je suis fier de montrer ça à Québec.»

Jean-Christophe Labrecque, des Carabins de l'Université de Montréal,... (PHOTO FOURNI PAR L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) - image 1.0

Agrandir

Jean-Christophe Labrecque, des Carabins de l'Université de Montréal, a joué son football dans la région de Québec au Collège F.-X.-Garneau. 

PHOTO FOURNI PAR L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL

En plus de ne pas l'avoir dans sa poche, la langue d'Alexandre Laganière est loin d'être en bois. Le bloqueur de quatrième année des Carabins vient de Sainte-Foy. Il a joué son football au Séminaire Saint-François et au Collège F.-X.-Garneau. Il fait partie de ces joueurs de Québec qui ont choisi l'Université de Montréal, dans son cas il y a quatre ans.

«Ma famille est rendue à Montréal, maintenant, c'est les Carabins. Je n'ai plus rien de personnel avec Québec», renchérit le centre Jean-Christophe Labrecque, un autre produit de la capitale. Élément de deuxième saison, lui aussi a été formé au SSF et à Garneau. Cette année, il a été le seul à briser le monopole des gros bonshommes de l'Université Laval dans l'équipe d'étoiles.

Une équipe unie

Le secondeur de couverture Alex Cromer-Émond vient de Price, village du Bas-Saint-Laurent d'où partiront ses parents, son grand-père et une quinzaine d'amis d'enfance pour venir l'encourager au stade du PEPS, samedi.

Cromer-Émond a joué son football collégial à Lévis-Lauzon et son secondaire à Mont-Joli. «Il ne faut pas trop s'en mettre sur les épaules, mais assez pour bien performer», résume celui qui a fini deuxième cette saison chez les Carabins avec 38 plaqués et demi.

«On a trouvé notre rythme ces dernières semaines», fait valoir la recrue par excellence du circuit universitaire québécois l'an dernier. Après le match inaugural de la saison raflé 40-13 par le Rouge et Or aux dépens des Carabins, Montréal a accordé 10 points de moins que Laval en huit sorties, 73 contre 83.

«La pierre angulaire de l'attaque du Rouge et Or reste la ligne offensive, mais [le quart-arrière] Hugo Richard est capable de lancer et de courir», se méfie Cromer-Émond. Son coéquipier Labrecque souligne que le souffle offensif des Carabins s'appuie aussi sur un pivot «en feu» en Gabriel Cousineau.

Cromer-Émond et Laganière parlent de Carabins «plus unis» en comparaison de l'an passé, «une équipe tissée plus serré». La victoire d'il y a deux semaines contre le Rouge et Or renfloue leur réservoir de confiance. «Maintenant, on sait qu'on peut les battre», clament les trois.

«Mais sur leur terrain, c'est une autre paire de manches», concède le vétéran Laganière. «La défaite du début de saison à Québec a été une douche froide. On sait à quoi s'attendre. Contrairement aux autres saisons, il faut gagner celle-là», tranche celui qui disputera son troisième match de Coupe Dunsmore dans sa ville d'origine.

Le pari des maires

Les maires de Québec et de Montréal ont parié sur le résultat du match de samedi. «Le perdant va mettre le drapeau de l'équipe gagnante à l'hôtel de ville», a révélé Denis Coderre, mercredi, en ouverture de sa rubrique à l'assemblée hebdomadaire du comité exécutif de la Ville de Montréal. Grand amateur de sport, Coderre avait entre autres fait de même avec le maire de New York pour la série demi-finale de la LNH entre le Canadien et les Rangers, au printemps dernier. Coderre espère avoir le dessus sur son «ami Régis» Labeaume grâce à la «défensive à tout crin» des Carabins... 

***

Le point de presse habituel du jeudi midi de Glen Constantin est reporté à vendredi et coïncidera avec la remise des récompenses individuelles aux meilleurs éléments du football universitaire québécois, à Québec. Danny Maciocia s'adressera pour sa part aux médias de façon organisée jeudi midi, à Montréal. Lui et son équipe arriveront à Québec vendredi.

***

Même s'ils étaient éliminés, les Gaiters de Bishop's (1-7) ont continué à s'entraîner sur le terrain la semaine dernière, question de renforcer l'esprit d'équipe.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer