Rouge et Or c. Carabins: «Un très, très gros match»

Le Rouge et Or a fait le plein... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le Rouge et Or a fait le plein de confiance, samedi, en écrasant les Stingers de Concordia 74-18 en demi-finale universitaire québécoise.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le choc des titans tant attendu par les amateurs de football universitaire aura finalement lieu samedi prochain au Stade TELUS-Université Laval. Au menu pour la Coupe Dunsmore, les Carabins, seule équipe à être parvenue à faire mordre la poussière au Rouge et Or cette saison.

Une possible odeur de vengeance? «Non, la principale motivation va être de gagner la Coupe Dunsmore», indique au Soleil le coordonnateur offensif du club de l'Université Laval, Justin Ethier, qui a vu son attaque réaliser sa plus faible récolte de la campagne lors du dernier match du calendrier régulier avec 364 verges face aux «Bleus». Les Carabins avaient alors vaincu 13-9 le Rouge et Or au

CEPSUM. Seule petite différence cette fois, c'est l'Université de Montréal qui se déplace dans l'antre des Lavallois. Lieu où le R et O n'a pas perdu depuis 70 matchs. 

«Ça va être un très, très gros match. Très intense, très physique», soutient Ethier. «On va se préparer très sérieusement. Il va y avoir des choses à améliorer et nous allons encore regarder les bandes vidéo de ce dernier match-là. La dernière fois, nous n'avions pas marqué de point. On se doit de trouver un meilleur équilibre entre les jeux au sol et par la passe. On doit faire beaucoup mieux contre la défensive des Carabins.»

Attaque en panne

Incapable de trouver son rythme, la troisième attaque au pays semblait en panne le 1er novembre. L'Université Laval avait été limitée à 138 verges aériennes, tandis que par la course, l'attaque avait récolté 226 verges. Sept des neuf points avaient été marqués par Boris Bede (quatre simples et un placement). 

«Il va falloir cette fois-ci avoir de l'adversité dès le début du match», a indiqué l'entraîneur-chef du Rouge et Or, Glen Constantin. «Nous avons quand même joué un bon match à Montréal, même s'il y a quelques situations que j'ai moins aimées. Nous allons devoir améliorer nos cadences sur la ligne offensive  pour notre jeu au sol. En défensive, nous allons devoir revoir certaines couvertures. Ça va être un très bon match. C'est le genre de finale que les gens souhaitent. La première contre la deuxième équipe au pays.» 

Bonne dose de confiance 

Samedi, l'Université Laval a livré une tout autre performance face aux Stingers de Concordia avec une victoire écrasante de 74-18 en demi-finale universitaire québécoise, de quoi remplir les coffres de confiance. 

«Pour moi, l'écart de point, ça ne change rien. L'important était de gagner. On est juste content d'avoir remporté le duel», affirme Justin Ethier. Pour le fait de jouer à domicile, «c'est certain qu'on veut finir premier pour avoir l'avantage du terrain. Mais les Carabins sont habitués de venir ici. On ne peut pas juste se fier à ça». 

D'ailleurs, l'an dernier les Carabins avaient aussi affronté le Rouge et Or au Stade TELUS-Université Laval, pour l'obtention de la Coupe Dunsmore. Dans un duel chaudement disputé, les Lavallois avaient eu le dernier mot 14-11 grâce à deux bottés de placement de Bede (25 et 17 verges) et quatre touchés de sûreté concédés par Montréal.

Le Rouge et Or tentera samedi prochain de remporter sa 12e Coupe Dunsmore consécutive, un 13e titre en 19 ans d'histoire.

***

L'extase d'un premier touché

«J'avais des frissons, c'était incroyable». C'est de cette façon que Tyrone Pierre a vécu son premier match en éliminatoire samedi au Stade TELUS-Université Laval dans une victoire de 74-18 du Rouge et Or face aux Stingers de Concordia.

Un sentiment qui aura duré six longues minutes, jusqu'au moment où il a capté sa première passe sur un jeu de 24 verges d'Hugo Richard dans la zone payante. 

«Hugo m'a donné une chance de faire un bon jeu. J'ai fait mon possible et j'ai eu le premier touché de ma carrière comme joueur du Rouge et Or», a commenté fièrement le produit des Sooners d'Ottawa. «Lorsque je regardais le ballon dans les airs, je n'arrêtais pas de me dire qu'il ne fallait pas que je l'échappe. Dès que j'ai réussi mon attrapé, j'attendais les cris de la foule, et à ce moment-là, la pression a diminué. Après, j'étais capable de jouer du football sans avoir de frissons.» 

L'athlète de 19 ans, qui est parvenu à se démarquer auprès du personnel d'entraîneurs malgré quatre matchs ratés sur huit à cause d'une blessure à l'épaule, a terminé sa journée de travail avec trois attrapés pour 81 verges et un touché. Une performance qu'il espère avoir la chance de répéter samedi prochain face à la solide défensive des Carabins de Montréal.

«J'espère être à nouveau partant, mais c'est la décision des entraîneurs. Je vais pratiquer à 100 % toute la semaine. Je vais étudier l'autre équipe. Pratiquer mon exécution. Mais si je n'ai pas un poste de partant, je vais quand même être le meilleur coéquipier que je peux être. On devra être une équipe unie si on veut battre les Carabins».

La performance de Tyrone Pierre lui a valu quelques éloges de ses entraîneurs après le match de samedi. «Je suis très content pour lui. C'est un gars qui a eu un excellent camp, mais qui a été victime d'une blessure qui l'a tenu à l'écart durant plusieurs semaines. Il a réussi de beaux jeux. On pense qu'il peut amener de quoi à notre attaque. C'est un joueur très prometteur», a souligné le coordonnateur offensif, Justin Ethier. 

Partager

À lire aussi

  • Hugo Richard n'a pas perdu de temps

    Football

    Hugo Richard n'a pas perdu de temps

    Le quart-arrière vedette du Rouge et Or, Hugo Richard, a trouvé la recette idéale pour chasser quelque peu la nervosité en début de match... »

  • Concordia 18/Laval 74: à grands coups de marteau

    Football

    Concordia 18/Laval 74: à grands coups de marteau

    Place aux Carabins! Grâce à une victoire écrasante de 74-18 samedi face aux Stingers de Concordia, le Rouge et Or croisera de nouveau le fer avec ses... »

  • Rouge et Or c. Stingers: place à la vraie saison!

    Football

    Rouge et Or c. Stingers: place à la vraie saison!

    Le Rouge et Or se remet d'une rare défaite, tandis que les Stingers ont gagné leur dernier match. Mais avec un peu de recul, on réalise vite que la... »

  • Le Rouge et Or prêt à tout

    Football

    Le Rouge et Or prêt à tout

    Chez le Rouge et Or, on répète qu'il faut être prêt à tout contre les Carabins. «Ils trouvent tout le temps un moyen de surprendre, un petit quelque... »

  • Coupe Dunsmore: des fiers Carabins de Québec

    Football

    Coupe Dunsmore: des fiers Carabins de Québec

    «La réponse corporative, c'est que peu importe l'adversaire, je me prépare de la même manière et que c'est un match comme un autre. Mais en réalité,... »

  • Rouge et Or c. Carabins: la finale tant souhaitée

    Football

    Rouge et Or c. Carabins: la finale tant souhaitée

    La finale provinciale tant souhaitée des amateurs de football sera disputée samedi, au StadeTELUS-Université Laval. Premier et deuxièmes au... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer