Rouge et Or c. Carabins: un avant-goût des séries

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Huit semaines après avoir croisé le fer en lever de rideau de la saison 2014, le Rouge et Or et les Carabins s'affrontent de nouveau demain. Victorieux 40-13 lors de la visite de leurs rivaux montréalais, les Lavallois ont poursuivi sur leur lancée et ont aisément remporté tous leurs matchs. De leur côté, les Carabins se sont rapidement remis de leur défaite. Ils ont aligné six victoires de suite tout en affichant l'un des meilleurs dossiers défensifs au pays lors de cette séquence. Le duel entre les deux équipes promet donc. À l'approche des séries, Glen Constantin et Danny Maciocia ne pouvaient espérer meilleur scénario afin d'analyser la progression de leur troupe.

Selon l'entraîneur-chef Danny Maciocia, les Carabins sont déjà... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Selon l'entraîneur-chef Danny Maciocia, les Carabins sont déjà en «mode séries» et affichent une belle confiance.

Photothèque Le Soleil

Tout en confiance

Invaincus à leurs six derniers matchs, les Carabins ne semblent rien avoir commun avec la formation qui a été dominée lors de son passage à Québec. Plus menaçants que jamais en attaque, ils sont redevenus l'une des puissances au pays en défensive. Selon Danny Maciocia la différence entre les deux équipes s'explique en un mot : confiance.

«Nous avons un club qui croit en ses moyens», a lancé l'entraîneur-chef montréalais lors d'une conversation téléphonique. «Depuis plusieurs semaines déjà, les gars travaillent bien, tant sur le terrain que pendant les séances vidéo. Ils sont vraiment dédiés au club et ils s'investissent dans ce que nous leur proposons.»

Maciocia a mentionné qu'il n'avait pas perdu de temps à tourner la page sur la défaite de 40-13 de sa troupe en lever de rideau. Oui, les footballeurs montréalais ont regardé et analysé le match. Mais deux jours plus tard, au lieu de ruminer leurs mauvais coups, ils se sont réunis en compagnie du personnel d'entraîneurs dans le salon de l'équipe afin d'assister à la télédiffusion du Monday Night Football en partageant de la pizza.

«On voyait que l'équipe était abattue. Je pense que je me devais de leur faire comprendre que la saison était longue, qu'il nous restait beaucoup de matchs à jouer, qu'il ne fallait pas vivre dans le passé, que nous devions apprendre et qu'en travaillant tous ensemble, tout était possible. Et je crois que la soirée a porté fruit. Le lendemain les gars se sont mis au travail. Et nous n'avons jamais cessé de progresser.»

Meilleure offensive de l'histoire de l'équipe

Fier des performances de sa troupe en défensive, un aspect du jeu qui a toujours été la marque de commerce des Carabins, Maciocia s'est dit aussi très impressionné par le travail de son attaque, qu'il a qualifiée de meilleure offensive de toute l'histoire de l'équipe.

C'est avec l'idée bien arrêtée de jouer du bon football avec leurs meilleurs éléments sur le terrain et de prolonger leur séquence de victoires afin d'amorcer les séries sur une bonne note que ses Carabins se présenteront au CEPSUM, demain. «Si on joue en décidant de ne pas utiliser certains gars ou en limitant leurs présences, en n'étant pas aussi intenses que nous avons l'habitude de l'être ou en ne faisant pas ci ou cela, on va se chercher des problèmes. Des problèmes de performances, mais aussi de confiance à la fin de la rencontre. Et nous allons risquer de voir des joueurs se blesser. Nous nous sommes donc préparés comme si nous étions en mode séries.»

=> Les Carabins depuis le 6 septembre

  • Fiche 6-0
  • Points marqués: 245 (moyenne de 40,83 par match)
  • Points accordés: 51 (moyenne de 8,5 par match)
  • Verges gagnées au sol: 975 verges (moyenne de 162,5 par match)
  • Verges gagnées par la passe: 2053 verges (moyenne de 342,16 verges par match)

Pour Glen Constantin et le Rouge et Or,... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 3.0

Agrandir

Pour Glen Constantin et le Rouge et Or, jouer au CEPSUM représente toujours un grand défi.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Belle progression

Les statistiques du Rouge et Or parlent d'elles-mêmes. Les footballeurs de l'UL ont jusqu'ici connu une campagne phénoménale. Parfaits en sept sorties, ils ont marqué en moyenne plus de 50 points par match et ils en ont donné moins de 10. Mais même si sa troupe a reçu peu d'opposition, Glen Constantin a vu une belle progression au fil des semaines.

«Nous avons progressé dans plusieurs aspects du jeu», a indiqué l'entraîneur-chef. «On a d'abord vu de jeunes joueurs prendre plus de place au sein de l'équipe. La cohésion entre notre quart-arrière et nos receveurs de passes s'est aussi améliorée. Notre ligne à l'attaque a fait un travail constant pendant toute la saison et nous en sommes très satisfaits. De son côté, la ligne défensive s'est aussi beaucoup améliorée et les gars de la tertiaire ont développé une meilleure cohésion.

«En général, nous sommes contents de la progression des gars. Est-ce que nous sommes satisfaits à 100 %? Non. Et c'est pour cette raison que l'on continue à travailler. On veut continuer à progresser de manière à être prêts pour les gros matchs.»

Constantin l'a répété : la rencontre de demain face aux Carabins arrive à point. Jouer au stade du CEPSUM représente toujours un grand défi. Et même si le match ne devrait pas avoir d'incidence sur le classement final, il lui permettra d'évaluer la progression de ses joueurs, de voir comment ils se comportent dans l'adversité et de connaître leur force de caractère.

«La manière dont on va se présenter et jouer va dicter la façon dont nous allons nous présenter en séries. Dans les matchs très intenses, il faut répondre avec de la fierté, de l'attitude et du caractère. Il faut nous aussi être très intenses. Et c'est ce que je m'attends de voir face aux Carabins.»

Nouveau style de jeu

Dominés par le Rouge et Or en début de campagne, les Carabins n'ont cessé de s'imposer depuis. Selon Constantin, l'équipe que ses hommes affronteront demain n'aura rien à voir avec celle qu'ils ont vaincue le 6 septembre. «Les Carabins ont beaucoup progressé. Ils sont maintenant classés troisièmes au pays. En attaque, leur ligne s'est beaucoup améliorée et la cohésion entre le quart-arrière et les receveurs est meilleure. Défensivement, les joueurs de Montréal sont toujours aussi physiques. Mais ils ont apporté des changements au niveau de leur front et ils ont adopté un nouveau style de jeu. Ils semblent mettre moins de pression. Ça nous a obligés à apporter des ajustements dans notre jeu.»

=> Le Rouge et Or depuis le 6 septembre

  • Fiche : 6-0
  • Points marqués : 334 (moyenne de 55,66 par match)
  • Points accordés : 52 (moyenne de 8,66 par match)
  • Verges gagnées au sol : 1510 verges (moyenne de 251,66 par match)
  • Verges gagnées par la passe : 2134 verges (moyenne de 355,66 par match)

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer