Laval 53/McGill 14: victoire facile!

Avec ess 22 passes de touché, trois de... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Avec ess 22 passes de touché, trois de plus vendredi, Hugo Richard est le nouveau détenteur du record québécois. Il avait été la première recrue au Canada à atteindre 19, la semaine dernière.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Le Rouge et Or revient avec une autre victoire facile, 53-14 à McGill. Son quart-arrière Hugo Richard rentre avec trois autres records en poche.

Avec tout juste sept matchs universitaires sous les crampons, le pivot recrue de l'Université Laval se mesure déjà aux grosses pointures. Vendredi, il a cumulé 379 verges aériennes et porté son total par la passe cette saison à 2440. Il efface la marque d'équipe de 2422 établie par Benoît Groulx en 2006. Il devient aussi la meilleure recrue à ce chapitre dans l'histoire au Canada.

«On n'a pas parlé de ça», a assuré Richard, qu'on a vu discuter avec Groulx sur le terrain du stade Percival-Molson, après le match. Pour le reste, le numéro 4 estimait avoir offert une performance «un peu chancelante». «Ç'a été couci-couça. J'ai fait quelques erreurs techniques, je n'ai pas toujours donné les meilleures chances à mes receveurs», a expliqué celui dont 24 des 39 lancers ont trouvé preneur (61,5 %).

Richard a été secoué à quelques reprises par le blitz défensif utilisé à répétition par les Redmen. «Ils ont mis un peu plus de pression que ce à quoi on s'attendait», a-t-il avoué. «Je me suis fait toucher plus souvent qu'à l'habitude, mais ça reste que ce n'est pas beaucoup comparé à Joël Houle [le quart-arrière de McGill], qui s'est fait brasser pas mal plus par notre défensive.»

Ses 22 passes de touché, trois de plus vendredi, en font le nouveau détenteur du record québécois. Il avait été la première recrue au Canada à atteindre 19, la semaine dernière. Cinquième match sur sept avec trois passes de touché ou plus, quatrième de 300 verges ou plus.

Pour emprunter le surnom d'un Richard plus célèbre, le «Rocket» Richard a tout d'une fusée que personne ne peut freiner. Et il reste encore un rendez-vous au calendrier régulier. D'aucuns lui octroient déjà le titre de recrue par excellence de l'année au Canada. Les plus audacieux vont jusqu'à le voir élu meilleur joueur point à la ligne, ce qui serait une première pour un élément de première année.

Dans l'ombre de Richard, Félix Faubert-Lussier connaît lui aussi une campagne du tonnerre. En captant deux ballons pour des majeurs dès le premier quart, des jeux de 17 et 20 verges, le centre-arrière a égalé les neuf touchés sur réception enregistrés par Laurent Lavigne-Masse en 2007, record du Rouge et Or.

Quand les journalistes lui en ont parlé, à la porte du vestiaire des visiteurs, Faubert-Lussier ne savait pas qui était Lavigne-Masse. «On me l'a dit à la demie. C'est spécial, mais je n'aurais jamais réussi ça sans un quart-arrière de la trempe de Hugo et une protection comme celle de notre ligne offensive. En plus, j'en ai échappé deux, cette année!» Ce qui le placerait à égalité avec Philippe Plamondon (2003) pour le nombre de touchés chez le Rouge et Or en une saison, passe ou course.

Sept touchés de sûreté

Les autres majeurs des vainqueurs ont été inscrits par Guillaume Bourassa (course 4 verges), Anthony Dufour (passe 10 verges), son premier dans les rangs universitaires, et Christopher Amoah (course 8 verges). McGill a aussi accordé sept touchés de sûreté.

Ralenti plus tôt par une blessure, le secondeur Shayne Gauthier a eu le feu vert. Au contraire de l'ailier défensif Xavier Mathurin-Pouliot, sur la touche pour un cinquième match sur sept cette saison. Notons le retour au jeu du receveur de première année d'Ottawa Tyrone Pierre, auteur d'un jeu de 45 verges.

***

L'équipe B plie

Glen Constantin avait deux raisons d'être satisfait après le 25e triomphe consécutif de sa bande. «Malgré quelques passages à vide, on est content de la victoire et nos joueurs sont pas mal tous restés en santé», s'est réjoui l'entraîneur-chef de l'UL, en fin de soirée. Seul le porteur de ballon substitut et joueur des unités spéciales Vincent Alarie-Tardif s'est blessé à une cheville.

Le patron a eu l'occasion de voir les jeunes à l'oeuvre et la performance défensive de certains n'a pas été concluante. Les Redmen ont amassé plus de 200 verges d'attaque sur 300 et leurs deux touchés au cours du quatrième quart contre l'équipe B du Rouge et Or. «Si tu es habillé, tu dois être capable de finir tes jeux. Ils doivent apprendre à s'en sortir», a tranché Constantin. Quant à la pression appliquée sur son joyau Hugo Richard,il rappelle que les Redmen avaient adopté une stratégie similaire il y a un mois, à Québec. Raphaël Casey a marqué les deux majeurs de McGill, sur des courses de deux et une verges. Le receveur Pascal Tshilambo a de plus capté une passe pour un gain de 60 verges. L'un des 17 tirs du quart Joël Houle attrapés sur 30 pour 227 verges de gains aériens.

Le Rouge et Or en direct

Live Blog Le Rouge et Or en direct
Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer