Les Faucons s'envolent pour une place en séries

L'entraîneur-chef Richard Savoie... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

L'entraîneur-chef Richard Savoie

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour la première fois de leur histoire, les Faucons du cégep Lévis-Lauzon seront des séries de la première division de la Ligue de football collégial. Opposés aux Élans de Garneau, qui se battaient aussi pour prolonger leur campagne, ils ont décroché une décisive victoire de 50-20.

«Un match à sens unique», a lancé l'entraîneur-chef Richard Savoie, qui a eu droit à la traditionnelle douche de Gatorade dans les derniers instants de la rencontre. «On est bien fiers. Quand l'attaque, la défensive et les unités spéciales jouent ensemble pendant presque 60 minutes, on est capables de faire de grandes choses. Même si on avait une équipe jeune, nous savions que nous avions le potentiel pour jouer contre les meilleures équipes. Le fait d'être en séries va nous donner une belle opportunité de le montrer.»

Présentant maintenant un dossier de 4-5 et occupant le troisième échelon de la section Nord-Est, les Faucons pourraient grimper au deuxième rang en défaisant les Cougars par 27 points ou plus la semaine prochaine. Ce qui leur permettrait d'accueillir leur match de quart-de-finale à la maison. «Pourquoi pas! On a inscrit plus de 27 points contre l'équipe qui les avait battus il y a deux semaines. Et nous jouerons chez nous.»

De son côté, Claude Juneau Jr ne cachait pas sa déception, même s'il savait que sa troupe aurait du mal à s'imposer en défensive compte tenu des nombreux blessés. «Offensivement, nous avons connu une bonne séquence dès le début de la rencontre. Et par la suite, ce fut difficile. Nous avons été hantés par nos vieux démons.»

Le coach a expliqué que ses receveurs avaient échappé de nombreux ballons, que ses quarts n'avaient pu repérer les joueurs à découvert et que plusieurs avaient raté des blocs. De plus, les Élans ont fait preuve d'indiscipline. «On ne s'est pas aidé. Mais nous avons toujours des chances de faire les séries. Sauf que notre sort n'est plus uniquement entre nos mains.»

Olivier Filion et Antoine Mailhot ont dirigé l'attaque des gagnants avec deux touchés chacun. Les autres majeurs des gagnants ont été inscrits par Francis Bois et Vincent Breton-Robert. La riposte des Élans est venue de William Tremblay-Harnois, Jean-Michel Plante et Charles Martel.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer