Party réussi des Faucons

Dans la victoire des Faucons de Lévis-Lauzon contre... (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Dans la victoire des Faucons de Lévis-Lauzon contre le Notre-Dame du CNDF, Olivier Fillion a contribué de belle façon avec 211 verges de gains et un touché.

Photo Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Faucons du cégep Lévis-Lauzon, qui célébraient hier leur 10e anniversaire, n'auraient sûrement pas pu souligner l'événement avec autant d'éclat qu'ils l'ont fait face au Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy.

Tirant de l'arrière 27-18 à la demie, les Faucons l'ont finalement emporté au pointage de 39-35 grâce à un touché de Francis Boies alors qu'il restait 7,1 secondes au tableau. «Les gars ont vraiment montré beaucoup de caractère», a lancé Richard Savoie.

«Ils se sont battus jusqu'au bout», a ajouté l'entraîneur-chef des Faucons. «C'était une de nos lacunes la saison dernière. Les joueurs avaient une confiance fragile. Quand ils tiraient de l'arrière, ils avaient de la misère à rebondir après un gros jeu de l'adversaire. Nous sommes bien heureux de ce que nous avons vu.»

Outre Boies, Olivier Fillion (211 verges de gains), Jonathan Breton-Robert, Francis Laberge et Antoine Mailhot ont marqué les autres majeurs des gagnants. La riposte du Notre-Dame est venue d'Alexis Côté (2), de Chadrick Tchanga Henry et de Simon Laplante.

«L'indiscipline nous a coûté vraiment très cher», a mentionné Marc-André Dion, le coach du CNDF, visiblement déçu par le résultat du match. «C'est certain que tu te mets dans le trouble si à chaque fois que tu réussis un gros jeu, il y a une pénalité de 15 verges qui y est rattachée. Surtout en fin de rencontre. Mais même si les Faucons ont profité de notre indiscipline, ce n'est pas la raison pourquoi ils ont gagné. Nous avons perdu parce que nous n'avons pas fait ce que nous avions à faire.»

Plus que le nombre de pénalités récoltées par ses joueurs, c'est la nature de celles-ci qui a soulevé l'ire de Dion. À plusieurs reprises, le Notre-Dame a été puni pour des gestes de rudesse ou antisportifs. «J'ai vu beaucoup de joueurs égocentriques qui pensaient juste à eux plutôt que de penser à l'équipe.»

Surprise des Élans

À Lennoxville, les Élans de Garneau ont surpris les Cougars 20-16 dans un match chaudement disputé, les locaux marquant 10 points sans riposte en deuxième demie. «Un bon match de football, notre meilleure performance de l'année», a mentionné lors d'une entrevue téléphonique l'entraîneur-chef Claude Juneau.

«Nous avons disputé une bonne rencontre dans les trois facettes du jeu, soit au niveau de l'attaque, de la défensive et des unités spéciales. En attaque, par exemple, nous avons été capables d'installer un rythme dès le début de l'affrontement. Et même s'il nous reste encore des choses à travailler, je suis très heureux de la manière dont les gars sont sortis.»

Mathieu Soucy et Marc Ouellet ont inscrit les touchés des gagnants. William Pettersen a réussi deux placements et deux transformations.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer