Le Drakkar sort un peu la tête de l'eau

Le principal artisan de la victoire du Drakkar... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le principal artisan de la victoire du Drakkar est sans contredit le gardien Antoine Samuel, auteur de 34 arrêts, dont 17 en troisième période.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Grâce à une victoire de 3-1 aux dépens des Tigres, mercredi à Victoriaville, le Drakkar de Baie-Comeau sort un peu la tête de l'eau en rejoignant le Phoenix de Sherbrooke au 16e rang du classement général, le dernier donnant accès aux séries. Les deux formations ont le même nombre de points (43), mais le Phoenix a deux victoires de plus au compteur.

Le principal artisan de la victoire du Drakkar est sans contredit le gardien Antoine Samuel, auteur de 34 arrêts, dont 17 en troisième période. Le vétéran a réalisé quelques petits miracles, dont un aux dépens d'Austin Eastman alors qu'il restait 90 secondes à faire à la rencontre et que le pointage était de 2-1.

«Antoine a été particulièrement bon en troisième et c'est exactement pour ce genre de performance qu'on l'a gardé avec nous à la période d'échanges», a souligné l'entraîneur-chef Martin Bernard, faisant aussi valoir le bon travail de ses jeunes troupiers devant Samuel.

«Le millage rentre»

«Je pense qu'en général, on a joué un bon match. Dans les deux premières périodes, ça a été nous les agresseurs, pas les Tigres», a poursuivi Bernard. «Et j'ai vraiment aimé que les gars ne paniquent pas en troisième, même si c'était certain que Victo allait sortir en force. On forme encore une équipe jeune, mais le millage rentre.»

Le véloce Ivan Chekhovich a guidé l'attaque du Drakkar avec deux buts. Pour son premier, il a été brillamment servi par Gabriel Fortier, à qui on avait fait cadeau de la rondelle dans le fond du territoire des Tigres. Ce filet, marqué à la 14e minute du second engagement, créait l'égalité 1-1. Le second but du Russe, qui en compte maintenant 19 cette saison, a été inscrit dans un filet désert.

L'honneur d'enfiler le but gagnant est revenu à Édouard St-Laurent (6e), à 8:26 du dernier tiers. Là encore, c'est un revirement profondément en zone adverse, provoqué par Jean-Simon Bélanger, qui a conduit à ce but. Le gardien James Povall, qui a stoppé 27 rondelles, avait du trafic devant lui sur la séquence.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer