Deux buts en 34 secondes refroidissent le Drakkar

Le gardien du Drakkar, Antoine Samuel, a cédé... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le gardien du Drakkar, Antoine Samuel, a cédé deux fois en 34 secondes en deuxième période.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Avec une poussée de deux buts en 34 secondes en deuxième période, les Huskies de Rouyn-Noranda en ont eu assez pour disposer 4-1 du Drakkar devant une audience de 1717 spectateurs au Centre Henry-Leonard en ce samedi après-midi frisquet.

Comme la veille, les locaux se sont bien battus devant une formation nettement plus aguerrie qu'eux, mais pas avec la même hargne. Ils ont limité les Huskies à 23 tirs, ont même cumulé plus de chances de marquer que l'adversaire (10 contre 9), mais encore une fois, l'opportunisme n'était pas au rendez-vous pour les hommes de Martin Bernard. «Je ne sentais pas une grande passion dans notre jeu, je ne sentais pas que les gars y croyaient vraiment, surtout après les deux buts rapides, qui ont jeté une douche d'eau froide. Mais on les a challengés un peu en troisième, on était plus acharnés», a-t-il ajouté, en faisant valoir que les deux équipes «ne sont pas à la même place dans leur cycle de développement».

Maintenant que le métier rentre à bon rythme chez ses jeunes troupiers, Bernard souhaite qu'ils sauront sous peu faire fi des impondérables qui peuvent se produire dans une partie de hockey. «Il faut être capables de passer par-dessus les événements qui arrivent durant un match, comme une mauvaise pénalité ou deux buts rapides», a affirmé le pilote, qui a rappelé au passage que la brigade défensive de Rouyn-Noranda «est pratiquement la même qui a amené cette équipe en finale de la Coupe Mémorial» l'an dernier.

Jérémy Lauzon, Rafaël Harvey-Pinard (son quatrième en deux matchs cette fin de semaine), Antoine Waked et Martins Dzierkals ont trompé la vigilance d'Antoine Samuel. Seul Matteo Pietroniro (5e) a battu Olivier Tremblay, qui a réussi 26 arrêts pour signer sa 10e victoire de la saison.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer