Huskies 5/Drakkar 2: Papa Gilles gagne le premier duel familial

L'entraîneur des Huskies, Gilles Bouchard, dirigeait pour la...

Agrandir

L'entraîneur des Huskies, Gilles Bouchard, dirigeait pour la première fois un match contre fils Xavier, qui porte l'uniforme du Drakkar.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Difficile de critiquer la prestation du Drakkar, vendredi. Les hommes de Martin Bernard ont rivalisé jusqu'à la dernière seconde avec les Huskies de Rouyn-Noranda, faisant même jeu égal au chapitre des tirs, mais les puissants visiteurs sont rentrés à leur hôtel avec un gain de 5-2.

«Rouyn, c'est une équipe rapide, mais je pense qu'on a patiné autant, sinon plus qu'eux, et je pense aussi qu'on aurait mérité quelques avantages numériques de plus parce qu'on s'est fait accrocher», a souligné l'entraîneur-chef du Drakkar. «Quand on patine comme ça, on provoque des choses par notre vitesse.»

Malheureusement, les locaux n'avaient pas le compas dans l'oeil. «On a manqué beaucoup de chances. Si on profite de nos occasions, le match peut être différent, mais l'effort y était du début à la fin», a ajouté Bernard. «Quand j'entends la foule se lever parce qu'elle apprécie l'effort, c'est exceptionnel. Ça donne de l'énergie à nos joueurs. [...] C'est la beauté de jouer dans cet amphithéâtre.»

Fier de fiston Xavier

À la porte de l'autre vestiaire, Gilles Bouchard ne pouvait éviter les questions sur son fils Xavier, après ce premier duel familial. «C'était spécial pas mal, même que ce n'était pas évident. C'est ton gars, ton sang, et j'étais complètement impliqué dans le jeu.

«Mais c'est une belle sensation et je suis content qu'il ait bien fait», a ajouté Bouchard, rayonnant comme un père peut l'être après avoir vu son fils recevoir la troisième étoile. «Il est calme avec la rondelle, il se comporte très bien et je suis fier de lui.»

Avant la rencontre, Xavier a donné à son père une autre occasion d'être fier puisqu'il a été choisi joueur-étudiant du mois de janvier chez le Drakkar.

La recrue Rafaël Harvey-Pinard a guidé l'attaque de la meute avec un tour du chapeau, son dernier but étant marqué dans un filet désert. Hugo Després et Gabriel Fontaine ont inscrit les autres filets aux dépens de Justin Blanchette, auteur de 25 arrêts. Du côté du Drakkar, Kevin Lamontagne (2e et 3e) a été le seul à tromper la vigilance de Samuel Harvey, qui a affronté 29 rondelles. Les deux mêmes formations se revoient cet après-midi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer