Fitzgerald trop fort pour le Drakkar

Cavan Fitzgerald, des Cataractes de Shawinigan, a complété... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Cavan Fitzgerald, des Cataractes de Shawinigan, a complété son tour du chapeau à 15:50 de la troisième période.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Une soirée de cinq points du défenseur Cavan Fitzgerald (3 buts, 2 passes) a conduit les Cataractes de Shawinigan à une 10e victoire de suite, un gain de 7-4 aux dépens du Drakkar. À l'opposé, Baie-Comeau subissait un sixième revers d'affilée.

«On n'a pas été très intelligents dans certains de nos gestes. On ne peut pas donner sept avantages numériques à une équipe comme Shawinigan et espérer s'en tirer», n'a pu que constater l'entraîneur-chef Martin Bernard. «Ils ont marqué trois fois là-dessus et le match s'est terminé par un écart de trois buts.»

Tout en soulignant que les siens ont encore eu le mérite de ne pas lancer la serviette, Bernard notait que ses jeunes troupiers arrivent peut-être dans la phase où la saison se fait longue. «Il y a de la fatigue physique, mais aussi de la fatigue mentale. Le rythme du calendrier est soutenu, et ça n'ira pas en diminuant. Mais la condition physique est là. Sans ça, on ne serait pas capable de se battre jusqu'à la fin.»

Le Drakkar a eu le malheur d'écoper de deux punitions à quelques secondes d'intervalle à la huitième minute de jeu. Les Cats ont frappé dès le début, un tir parfait de Fitzgerald. Brandon Gignac a ensuite doublé l'avance sur la seconde pénalité. Pas longtemps après, Antoine Samuel a laissé passer le tir de Tommy Cardinal pour le troisième des locaux à 10:33, laissant présager une longue fin d'après-midi pour le Drakkar.

Bernard a toutefois choisi ce moment pour demander son temps d'arrêt, rappelant à ses jeunes joueurs que le match était commencé. Ils ont répondu avec le troisième de Christopher Benoît. Et dès le début de la deuxième, Vincent Deslauriers (16e) a réduit l'écart à un but.

Shawinigan allait toutefois reprendre une priorité de deux buts à 17:04 avec un filet chanceux de Gignac. À 4:15 de la troisième, Fitzgerald a redonné un coussin de trois buts aux siens.

Le coriace Drakkar n'avait cependant pas dit son dernier mot. Ivan Chekhovich (13e) et Samuel Thibault (4e) ont porté le pointage à 5-4 à mi-chemin de la période et stressé un peu les 3638 spectateurs au Centre Gervais Auto. Fitzgerald allait cependant les rassurer en complétant son tour du chapeau à 15:50. Dennis Yan a marqué le septième dans une cage déserte.

Le fils de Corson à bord

Le Drakkar a fait monter à son bord le fils de l'ex-hockeyeur Shayne Corson, Noah, soumis au ballotage par les Voltigeurs de Drummondville. Âgé de 18 ans, il a évolué sur le quatrième trio, en compagnie de Danyck Calgaro et Vincent Lavoie.

Le dg Steve Ahern a aussi complété ses activités lors de la période de transactions en faisant l'acquisition de Jean-Simon Bélanger (Saguenéens ) en retour d'un choix de neuvième tour en 2017.

Finalement, sans capitaine depuis le départ de Jérémy Grégoire à la fin de la saison 2014-2015, le Drakkar a donné vendredi le C à Samuel Thibault, qui devient ainsi le 17e capitaine de l'histoire de la formation. À 20 ans, il disputait samedi un 176e match dans l'uniforme des Nord-Côtiers, le seul qu'il a porté dans sa carrière junior.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer