Le Drakkar poursuit sa séquence victorieuse à domicile

L'entraîneur-chef du Drakkar de Baie-Comeau, Martin Bernard... (Le Quotidien)

Agrandir

L'entraîneur-chef du Drakkar de Baie-Comeau, Martin Bernard

Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Centre Henry-­Leonard de Baie-Comeau est-il redevenu un territoire hostile pour l'ennemi? C'est du moins l'intention de l'édition actuelle du Drakkar, qui a signé un cinquième gain à ses six dernières sorties à domicile (11 points sur une possibilité de 12), l'emportant 4-1 sur les Voltigeurs de Drummondville.

Cette rencontre a basculé au deuxième engagement, le Drakkar frappant trois fois sans réplique pour rompre l'égalité de 1-1. Le gardien recrue des Voltigeurs, Olivier Rodrigue, a connu de meilleures sorties que celle-là. Il a été chassé après le quatrième but, après avoir affronté 23 tirs.

L'entraîneur-chef Martin Bernard a de nouveau apprécié cette sortie des siens, mais cette bonne séquence à domicile ne lui fait pas oublier le travail qu'il reste à accomplir. «La progression est là, on fait de belles choses, mais on en a encore beaucoup à apprendre, pour être honnête, a-t-il lancé. Surtout en gestion des différentes situations dans un match. On est encore très verts à ce niveau. Mais de la façon dont on applique notre façon de jouer, c'est encourageant.»

Efficaces en désavantage

Autre bon point pour le Drakkar, il a blanchi l'adversaire à ses six supériorités numériques, dont les deux derniers à six contre quatre, le pilote Steve Hartley retirant son gardien Anthony Dumont-Bouchard pour les quatre dernières minutes du match. À ses trois dernières rencontres, le Drakkar n'a donné qu'un but en 14 occasions avec un homme en moins.

Alex Barré-Boulet a ouvert le pointage lorsqu'il a saisi le retour de son tir à la trajectoire capricieuse qui avait échappé à Antoine Samuel. Le vétéran gardien a toutefois été impeccable par la suite, réalisant une soirée de 29 arrêts.

À peine deux minutes après le filet de Drummondville, D'Artagnan Joly (8e) a créé l'égalité après avoir reçu une passe parfaite d'un adversaire, en l'occurrence Nicolas Beaudin, juste au moment où il passait devant Rodrigue. Le cerbère des Voltigeurs n'a eu aucune chance et la majorité des 1830 spectateurs a suivi en lançant les peluches apportées pour ce match annuel des toutous.

Ces mêmes spectateurs ont eu bien du plaisir en deuxième. Simon Chevrier (9e), première étoile de la rencontre hier, a lancé le Drakkar en avant pour de bon à 3:29. Shawn Element (3e), d'un tir que Rodrigue aurait dû stopper, et Éric Léger (4e) ont par la suite enchaîné.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer