Après le club de hockey, un vrai drakkar!

Le navire Drakken Harald Harfagne a fait courir... (Collaboration spéciale Steeve Paradis)

Agrandir

Le navire Drakken Harald Harfagne a fait courir les foules à Baie-Comeau.

Collaboration spéciale Steeve Paradis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Pour son 20e anniversaire, le Drakkar de Baie-Comeau de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a vécu tout un événement vendredi, en accueillant un véritable drakkar (ou du moins une véritable réplique!) directement de Norvège. La population s'est massée pour l'occasion et le soleil, invisible depuis une semaine à Baie-Comeau, s'est enfin montrée.

Ils étaient des centaines à vouloir visiter le Drakken Harald Harfagne, du capitaine Bjorn Ahlander et ses 28 vikings, partis de Norvège afin de reconstituer les grands périples vikings amorcés il y a plus de 1000 ans, périples qui les ont mené en Amérique du Nord. Une théorie, toujours pas démontrée, veut que les Vikings se soient installés à Baie-Comeau à cette époque, d'où le nom de l'équipe de la LHJMQ.

«Dans un contexte de 20e anniversaire, on a l'occasion de vivre un événement exceptionnel», a lancé le directeur administratif du Drakkar, Serge Proulx, qui a rapidement sauté dans le bateau lorsque l'instigateur de la venue du navire à Baie-Comeau, Pierre Caron, a proposé au club de s'associer à l'événement. Quelques joueurs de l'équipe étaient d'ailleurs sur place.

M. Caron, maître de port au Club nautique de Baie-Comeau, a eu vent du passage du Drakken lorsque le consul de Norvège au Canada, un ami personnel, lui a demandé si le club nautique pouvait organiser quelque chose afin de saluer le navire au large lors de son passage.

«Tant qu'à aller les saluer, aussi bien les inviter ici», souligne M.Caron, qui a concocté un programme d'activités pour l'équipage, qui quittera Baie-Comeau dimanche. «Pour eux, ça fait une escale intéressante, avec des installations modernes à la marina et une ville accueillante», a-t-il ajouté.

À Québec mercredi

Pierre Caron rayonnait de voir la foule accourir pour visiter le bateau durant quelques minutes. Baie-Comeau a même dû vivre quelques (petits) bouchons de circulation, une chose rarissime. «Des événements comme ceux-là peuvent dynamiser la population, c'est d'ailleurs l'objectif. Les éléments positifs dans une communauté amènent un meilleur esprit», a enchainé le maître de port.

Les gens de Baie-Comeau pourront de nouveau visiter le Drakken Harald Harfagne samedi. Le navire reprendra la mer dimanche pour se rendre à Québec le 15, sa destination finale.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer