Saison à oublier vite pour le Drakkar

Le directeur général Steve Ahern (à droite) est... (Collaboration spéciale Steeve Paradis)

Agrandir

Le directeur général Steve Ahern (à droite) est accompagné du directeur administratif du Drakkar, Serge Proulx, et du président de l'équipe, Steeve Gagné.

Collaboration spéciale Steeve Paradis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) C'est plutôt rare qu'un bilan de fin de saison d'une équipe de dernière place se fasse dans la bonne humeur, mais chez le Drakkar de Baie-Comeau, la manière dont la dernière campagne a pris fin s'est avérée un baume pour soigner les bobos d'un parcours très difficile en 2015-2016.

Cette campagne a été marquée par le congédiement, le 21 février, de l'entraîneur-chef Marco Pietroniro, après seulement 8 victoires en 55 matchs. Comme il l'avait fait lors du limogeage de Mario Pouliot en mars 2012, le directeur général Steve Ahern a assuré l'intérim derrière le banc avec un certain succès, compilant une fiche de .500 (6-6-0-1).

«Quand on a pris la décision de congédier l'entraîneur, c'était pour préparer immédiatement la saison 2016-2017 et on a fini à ,500», a indiqué Ahern, qui y voit beaucoup de positif, mais qui n'oublie cependant pas comment les choses se sont déroulées avant. «Ç'a été une saison mouvementée. C'est parti en dents de scie et on a dû échanger plusieurs vétérans, dont [Nicolas] Meloche, en plus du congédiement.»

Le manque de leadership a été à l'origine du rendement en début de campagne, a analysé le directeur général. Ce dernier ne jette toutefois pas tout le blâme sur les vétérans. «Quand t'as pas de leadership, ça donne ce qu'on avait lors des 55 premiers matchs. Le leadership doit partir des entraîneurs», a affirmé Ahern. D'ailleurs, les adjoints Chris Bartolone et Maxime Thibault, qui ont survécu au départ de Pietroniro, ont pris plus de place derrière le banc durant l'intérim du dg, a soutenu ce dernier.

Changer de cap

À court terme, le Drakkar pourrait rapidement changer d'allure. L'équipe aura en effet quatre choix parmi les 20 premiers lors du prochain repêchage de la LHJMQ. Des espoirs de premier plan devraient donc se greffer à l'équipe pour la prochaine saison. «On a aussi de bons jeunes dans le midget AAA, dont (Adam) Capannelli (Lac-St-Louis) et (Christopher) Benoît (Magog), qui s'affrontent présentement en finale», a ajouté Ahern.

À en croire les propos de ce dernier, ces choix ne sont pas à transiger. «On va faire attention avec les transactions. On préfère bâtir par le repêchage», a dit le directeur général, ajoutant plus tard qu'il pense choisir deux attaquants et un défenseur avec ses trois choix de première ronde, suivis d'un défenseur avec le premier choix du deuxième tour.

Quant à l'identité de son prochain entraîneur-chef, qui deviendra le 10e coach en 20 ans d'histoire de l'équipe, Steve Ahern veut se donner encore un peu de temps, au moins jusqu'à la fin de la première ronde des séries, où certains candidats pourraient devenir disponibles. Il souhaite dénicher un pilote avec de la fougue, qui saura développer les jeunes et «challenger» le dg, quelqu'un du même moule qu'Éric Veilleux et Benoît Groulx.

Les statistiques ne mentent pas

Dans bien des cas, les statistiques ne mentent pas, surtout quand un club termine au dernier échelon au classement général. Les chiffres de la saison 2015-2016, où le Drakkar a établi des records de médiocrité, en témoignent. Même la première année de l'équipe, en 1997-1998, n'avait pas été aussi laborieuse. La saison qui s'est terminée samedi a vu le Drakkar récolter seulement 33 points au tableau, le plus faible total de l'histoire de l'équipe qui fêtera ses 20 ans l'an prochain. Les 14 victoires et 54 défaites ne sont toutefois pas des sommets. La saison 2010-2011 (12-56) a été encore pire à ce chapitre, mais l'équipe avait terminé avec 34 points, un de plus que cette année. Autre record d'équipe à souligner, celui du plus faible nombre de buts marqués dans une saison, avec 147.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer