La plus belle remontée d'une saison atroce pour le Drakkar

Raphaël Santerre a joué les héros en marquant son... (Le Droit, Martin Roy)

Agrandir

Raphaël Santerre a joué les héros en marquant son 10e de la campagne après deux minutes de jeu en prolongation.

Le Droit, Martin Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Drakkar a conclu une des pires saisons de son histoire samedi en réalisant sa plus belle remontée de la campagne, comblant un écart de quatre buts pour finalement battre les Saguenéens de Chicoutimi 5-4 en prolongation.

C'est seulement la deuxième fois de son histoire que le Drakkar conclut la saison au tout dernier rang du classement. La première fois, c'est lors de sa campagne inaugurale, en 1997-1998.

Le tournant du match de samedi est survenu à 7:42 de la deuxième, après le but d'Élie Bérubé qui donnait les devants 4-0 aux visiteurs. Steve Ahern a rappelé Bo Taylor au banc pour faire appel à Vincent Bilodeau, un Baie-Comois ayant évolué cette année dans une ligue pour adultes et qui était rappelé en raison de la suspension à Antoine Samuel. Nullement intimidé, le cerbère de 18 ans a stoppé les 10 tirs qu'il a affrontés pour signer cette victoire, la quatrième consécutive du Drakkar.

«J'étais vraiment excité quand Steve m'a dit d'embarquer. J'attendais ma chance et elle est arrivée», a lancé un Bilodeau tout sourire au terme du match. «Devant le but, je n'étais pas nerveux, mais je shakais après le but en prolongation. C'est un feeling incroyable de jouer devant 2500 personnes dans ma ville natale. Ça va rester gravé dans ma mémoire.»

Raphaël Santerre a joué les héros en marquant son 10e de la campagne après deux minutes de jeu en prolongation. Alexandre Dufour (son premier but en carrière) et Vincent Deslauriers (il est devenu le seul marqueur de 20 buts de l'équipe avec ses deux filets) avaient permis au Drakkar de créer l'égalité en troisième et fait jubiler les 2580 spectateurs réunis au Centre Henry-Leonard, la meilleure foule de la saison.

«À 4-0, on jouait quand même bien, mais ça ne tournait pas pour nous. On a changé les combinaisons de trios pour apporter de la vitesse et les buts sont venus», a déclaré le dg du Drakkar, qui fera lundi son bilan de la dernière campagne. «Le résultat démontre que ce n'est jamais fini quand on travaille».

***

NOTES: Taylor Cooper, Nicolas Roy et Julien Carignan ont été les autres marqueurs des Sags... Avant la rencontre, le Drakkar a souligné le dernier match de ses deux joueurs de 20 ans, Mathieu Desautels et Fabrizio Ricci... Le Drakkar tiendra un 5 à 7 lundi pour permettre aux partisans de rencontrer les joueurs une dernière fois.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer