Le Drakkar prend goût au rôle de trouble-fête

Quelques petits bijoux du gardien Bo Taylor ont... (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Quelques petits bijoux du gardien Bo Taylor ont permis au Drakkar de savourer une troisième victoire de suite, vendredi.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>

(Baie-Comeau) Le Drakkar termine en force sa saison de misère. Il a signé vendredi un troisième gain consécutif pour la première fois de la campagne, disposant des Saguenéens 4-3, en fusillade.

Éliminés depuis belle lurette, les hommes de Steve Ahern prennent goût à leur nouveau rôle de trouble-fête et causent de nouveau du souci à une formation qui cherchait à améliorer sa position au classement. Avec ce revers, Chicoutimi est pratiquement condamné à terminer au 10e échelon, à moins de recevoir une aide extérieure.

Les visiteurs au Centre Georges-Vézina auraient pu s'assurer de cette 12e victoire de l'année plus tôt, eux qui menaient 3-1 après 40 minutes. Les Sags ont toutefois insisté en troisième, créant l'égalité. Les pénalités (quatre dans les 15 dernières minutes de jeu) auraient ensuite pu coûter cher, mais le gardien Bo Taylor a réalisé quelques petits bijoux pour garder les siens dans la partie. En fusillade, D'Artagnan Joly a tiré les marrons du feu en étant le seul à toucher la cible.

«Ce qui est intéressant, c'est que nos jeunes prennent plein d'expérience dans cette fin de saison», a noté le dg Ahern, qui terminera demain son séjour derrière le banc. «On a passé pratiquement toute la prolongation en désavantage, on s'en tire et on gagne en fusillade. C'est du précieux millage.» 

Le stress de l'avance

Les locaux ont amorcé la rencontre en force. Taylor Cooper a ouvert le pointage dès la 50e seconde en se moquant de Yan Aucoin avant de tromper le gardien. Croyant probablement que la soirée allait être facile, les Sags ont ensuite rapidement pris les choses aisément, permettant au Drakkar de terminer la première avec l'avantage.

Mathieu Desautels (8e) a ouvert le pointage pour Baie-Comeau, s'amenant sans coup férir dans l'enclave pendant qu'Alexandre Dufour lui relayait la rondelle du coin. À 18:33, Jordan Martel a aussi enfilé son huitième de la campagne, profitant du généreux retour accordé par Julio Billia.

Le Drakkar a rajouté un troisième but à l'engagement médian, en avantage numérique. Le défenseur Maximilian Glaessl (3e) s'est avancé jusqu'au cercle droit et son tir a dévié sur le bâton d'Artem Maltsev, ne laissant aucune chance à Billia.

Baie-Comeau n'avait plus du tout la même allure en troisième, débordé plus souvent qu'autrement. Les Saguenéens ont ainsi pu revenir à égalité grâce à Élie Bérubé et Jake Smith.

«Les gars ont gardé le jeu simple et ils ont respecté le plan de match jusqu'en troisième période. Ils ont ensuite été stressés, ils ne sont pas habitués à jouer avec l'avance», a souligné Ahern. «Mais notre désavantage numérique a fait le travail [1 en 9 pour les Sags] et Taylor s'est imposé.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer