Le Drakkar méritait plus qu'un point

«C'est décevant, perdre. Il me semble que ça... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

«C'est décevant, perdre. Il me semble que ça aurait fait du bien de gagner», a lâché Marco Pietroniro, entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Pour la première fois en près d'un mois, le Drakkar est parvenu à récolter un point au classement, samedi, mais il a tout de même vu sa séquence de revers se prolonger à 11 avec une défaite de 4-3, en prolongation, face aux Saguenéens de Chicoutimi.

Les troupiers de Marco Pietroniro méritaient nettement un meilleur sort, eux qui ont limité les visiteurs à seulement 19 tirs et qui menaient après 40 minutes de jeu. Mais un revirement de Matteo Pietroniro à sa ligne bleue a conduit à une échappée de Nicolas Roy, qui a inscrit son deuxième du jour à la 53e seconde de la prolongation. Jonathan Bourcier avait créé l'égalité en troisième avec le deuxième but de la soirée des visiteurs en avantage numérique.

«C'est décevant, perdre. Il me semble que ça aurait fait du bien de gagner», a lâché l'entraîneur-chef du Drakkar qui, pour une rare fois, a vu du travail de l'ensemble de ses ouailles. «Souvent, l'effort est là, mais la différence est du côté des buts avec des zéros de notre côté. Aujourd'hui, on en a trois. L'ouvrage est là, mais l'exécution, pas toujours.»

Les Sags ont-ils pris à la légère le Drakkar, qui a été mathématiquement éliminé des séries vendredi? «C'est définitivement ce qu'on a fait», a lancé le pilote Yanick Jean. On a pensé qu'on pouvait gagner en sortant de notre structure et on a reçu une leçon de travail dans les deux premières périodes.»

Deux buts en 37 secondes

Malgré seulement quatre petits lancers en première aux dépens d'Antoine Samuel, les Sags ont inscrit les deux premiers buts de la rencontre lorsqu'Artem Maltsev et Nicolas Roy ont marqué en l'espace de 39 secondes.

Le Drakkar a toutefois fait preuve de caractère en répliquant avec deux filets en 37 secondes. Anthony Beauchamp a cassé la glace avec son premier de la saison (à son 43e match) et Fabrizio Ricci, de retour au jeu après une soirée de pénitence vendredi, a enchaîné avec son 15e.

 «J'étais content qu'on revienne rapidement avec ces deux buts. Ça fait une grosse différence [de marquer]. Ça donne du moral et ça encourage les gars sur le banc», a souligné Pietroniro.

En deuxième, Antoine Girard a récolté à son tour son premier but dans la LHJMQ. En désavantage numérique, il a battu de vitesse le défenseur Frédéric Allard avant de surprendre Julio Billia entre les jambières simplement en laissant glisser le disque devant lui.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer