Le Drakkar coulé par son attaque anémique

Le gardien Samuel Montembault a pris les choses... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le gardien Samuel Montembault a pris les choses en main pour l'Armada, dimanche.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le manque d'offensive aura de nouveau été fatal au Drakkar de Baie-Comeau dimanche à Boisbriand. William Gignac et Samuel Montembault ont pris les choses en main pour l'Armada, qui a signé un gain de 3-0 face aux hommes de Marco Pietroniro.

Acquis des Foreurs de Val-d'Or lors de la dernière période de transactions, Gignac a enregistré tous les buts des vainqueurs, ses trois premiers dans l'uniforme noir et blanc. Quant au vétéran Montembault, il a stoppé 26 rondelles pour signer son premier blanchissage de la campagne.

«Offensivement, on s'est compliqué la vie et c'est ce qui nous a coûté le match, a souligné l'entraîneur-chef du Drakkar au terme de la rencontre. On ne se cachera pas qu'il faut trouver un moyen d'entrer la rondelle en zone offensive, de s'arranger pour qu'elle y reste et de concrétiser nos chances de marquer.»

Le héros du match a touché la cible de courte distance pour ses trois filets. Sur son premier, Gignac a aisément contourné Maximilian Glaessl après être sorti du coin de la patinoire avant de tromper Antoine Samuel d'une belle feinte. Pour son second, il n'a eu qu'à compléter la belle manoeuvre de Guillaume Beaudoin et Kristian Pospisil. Gignac a complété son tour du chapeau avec 1:13 à faire au match. Il s'est planté directement devant Samuel pour faire dévier le tir frappé de Beaudoin.

«Je n'ai pas détesté la façon dont on s'est comporté en défensive, même si on a donné trois buts, a ajouté Pietroniro. On a été combattifs, agressifs et Samuel nous a encore donné une chance de rester dans le match.»

Furieux combat entre Sabourin et Adams-Moisan

Les deux formations ont fait jeu égal au premier tiers, où les gardiens ont eu à se signaler à quelques occasions. Samuel a réservé son meilleur arrêt à Brendan Hamelin tandis qu'à l'autre bout, Montembault a frustré son ancien coéquipier Fabrizio Ricci ainsi que D'Artagnan Joly.

En deuxième période, outre le premier de Gignac, l'autre fait saillant a été le combat entre Mikael Sabourin et Morgan Adams-Moisan, un furieux échange de droites. Sabourin a eu légèrement le dessus en fin de duel. Pietroniro s'est aussi payé une petite frousse lorsque Samuel a passé de longues secondes étendu sur la glace après un contact avec son coéquipier Éric Léger. Le gardien a toutefois pu rester dans la rencontre.

NOTES : Aucune des deux formations n'est parvenue à s'inscrire à la marque en avantage numérique...Le Drakkar reprendra l'action mercredi en accueillant l'Océanic de Rimouski. Il s'agit de la reprise du match annulé du 19 septembre, alors que Samuel Beck de l'Océanic avait quitté le Centre Henry-Leonard en ambulance.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer