Tigres 2/Drakkar 1: meilleur effort, même résultat

Le gardien Antoine Samuel a été la première étoile... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le gardien Antoine Samuel a été la première étoile de la rencontre de dimanche.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Drakkar de Baie-Comeau n'a pas représenté une proie facile dimanche, mais il a néanmoins dû s'incliner par le pointage de 2-1 devant les Tigres de Victoriaville, qui ont toutefois eu chaud. Il était temps pour eux que le match prenne fin.

La cohésion faisait défaut pour le Drakkar. Plusieurs sorties de zone se sont avérées laborieuses et de nombreuses passes n'ont pas trouvé de destinataire. Certains ont aussi la fâcheuse habitude d'étirer leurs présences sur la glace.

Mais le Drakkar nouveau se bat jusqu'à la fin de la rencontre et avec un peu de chance, il serait ressorti de ce match avec au moins au point alors qu'il a bourdonné autour de la cage d'Olivier Tremblay en troisième, sans parvenir à marquer. Le gardien Antoine Samuel, première étoile de la rencontre (26 arrêts), a de nouveau été solide et a permis au Drakkar de rester dans le coup jusqu'à la dernière seconde.

«J'en ai pas vu beaucoup, des sorties de zone de notre côté, a lancé l'entraîneur-chef Marco Pietroniro. On en avait parlé avant le match, avec la vitesse de Victo, mais on a vraiment manqué de cohésion à ce niveau. Mais pour ça comme d'autres choses, la patience doit être au rendez-vous et on va être patients.»

Hauts et bas

«On a eu des hauts et des bas, mais on a travaillé fort. J'ai aimé notre combativité, a-t-il poursuivi. On n'était pas dans le match lors des 10 premières minutes, on a été dans le trouble pas mal toute la deuxième période, mais on est toujours resté dans le coup. À chaque période, on a réduit le nombre de tirs et le nombre de chances de marquer. C'est positif.»

Tous les buts de ce duel ont été inscrits à l'engagement médian. Maxime Comtois a d'abord redirigé la passe d'Alexandre Goulet pour inscrire son 24e de la saison, son sixième en trois matchs, à 1:11. Jimmy Huntington a doublé la mise à 18:17, alors que le Drakkar était embouteillé dans son territoire.

Les locaux ont cependant touché la cible avec 37 secondes à l'engagement grâce au troisième de Jordan Martel, qui a frappé la rondelle durant une mêlée devant la cage de Tremblay, auteur de 30 arrêts dimanche.

Les Tigres auraient pu ouvrir le pointage en première, mais Samuel ne l'entendait pas ainsi. Il n'a toutefois eu rien à faire sur la meilleure chance des Tigres, une échappée de Carl Marois qui a perdu le contrôle du disque avant de tirer. Pour se rendre facilement jusqu'au gardien, Marois s'était moqué de Matteo Pietroniro et Samuel Thibault. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer