Premier gain depuis novembre pour le Drakkar

Matt Jones et le gardien Antoine Samuel, du... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Matt Jones et le gardien Antoine Samuel, du Drakkar

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Pour la première fois depuis le mois de novembre, le Drakkar a enfin goûté aux joies de la victoire.

Des doublés de Matt Jones et Éric Léger, ainsi qu'une solide prestation du cerbère Antoine Samuel, ont conduit le Drakkar à un gain de 4-1 aux dépens de l'Armada de Blainville-Boisbriand, vendredi à Baie-Comeau. Cette victoire permet aux hommes de Marco Pietroniro de mettre fin à une vilaine séquence de 14 revers consécutifs.

Ce n'était pas transcendant comme match, peu s'en faut, mais la foule de 1956 spectateurs a apprécié. Elle a même réservé une ovation à ses  favoris en fin de rencontre.

«Ça faisait 14 en ligne, mais depuis jeudi, je me plais à dire qu'on est sur un nouveau départ. Tout comme jeudi, on n'a pas lâché, mais la différence, c'est qu'on a réussi à marquer des buts», a lancé l'entraîneur-chef du Drakkar, évidemment soulagé.

Le pilote a relevé que ses jeunes troupiers étaient nerveux en début de duel, mais ils ont su s'ajuster. «C'était un premier match à la maison pour plusieurs nouveaux venus. Tout le monde voulait bien faire, mais ce n'était pas simple au début. On laissait entrer les joueurs de l'Armada avec de la vitesse dans notre zone. On a finalement pu revenir à notre plan de match par la suite», a indiqué Pietroniro.

La chance a souri aux locaux sur le but gagnant, inscrit à 2:48 du dernier vingt. Un défenseur de l'Armada a voulu faire une passe, mais la rondelle a ricoché sur un bâton qui gisait sur la glace. Le disque a atterri directement sur le bâton de Léger, qui s'est échappé pour battre Samuel Montembeault d'un beau tir bas. Le Drakkar était alors en désavantage numérique.

Ce même Léger a doublé l'écart neuf minutes plus tard en contournant la cage de Montembeault. Jones a réglé le sort de l'Armada avec son second de la soirée à 14:07.

Dans un premier vingt où il n'y avait rien à écrire à sa mère, avec des chances de marquer rarissimes, Anthony Poulin a lancé l'Armada en avant à mi-chemin de l'engagement, d'un tir d'un angle fermé que Samuel aurait dû stopper. La réplique du Drakkar est venue de Jones, qui a récupéré une rondelle perdue par les visiteurs en sortie de zone pour son 12e de la campagne, à 13:48.

Le Drakkar reçoit les Tigres de Victoriaville dimanche après-midi.

Kiselev libéré

Par ailleurs, le Drakkar a réclamé au ballotage Bo Taylor, libéré par les Olympiques de Gatineau. Âgé de 18 ans, le cerbère de 6'2" était en uniforme comme adjoint à Samuel.

Pour faire de la place à Taylor, l'organisation a libéré Evgeny Kiselev, qui n'a pu récolter qu'une seule victoire en 16 décisions avec le Drakkar. Les autres formations ont jusqu'à 10h dimanche pour le réclamer.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer