Dix nouveaux matelots avec le Drakkar

Benoit-Olivier Groulx... (Le Droit, Etienne Ranger)

Agrandir

Benoit-Olivier Groulx

Le Droit, Etienne Ranger

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le dg du Drakkar, Steve Ahern, se dit «hyper satisfait» des joueurs qu'il a sous la main au terme de la période des transactions dans la LHJMQ. Pas moins de 10 nouveaux joueurs seront de l'alignement jeudi soir à Chicoutimi.

«Présentement, on a un meilleur club qu'avant les Fêtes, c'est certain», a lancé Ahern. Pourtant, le Drakkar a laissé partir plusieurs vétérans afin d'aller chercher des jeunes et des choix au repêchage, comme le souhaitait le conseil d'administration. «Le plus difficile est de laisser aller des gars qui ont gagné ici, et aussi un joueur de 18 ans comme Nicolas Meloche, mais c'étaient des gestes nécessaires.»

Outre Meloche, Ahern a laissé partir Philippe Cadorette (Shawinigan), ainsi que Nicolas Leblond et Guillaume Beaudry (Charlottetown). L'équipe a complété ses transactions mercredi matin en cédant Gabriel Bettez aux Sea Dogs de Saint-Jean contre un choix de 10e ronde en 2017. «J'aurais bien aimé avoir un ou deux jeunes de plus, mais les prix étaient trop élevés», a signalé Ahern.

Le Drakkar a mis la main sur plusieurs choix au repêchage, dont les premiers choix des Olympiques de Gatineau en 2017 et en 2018. En 2016, Ahern dispose de trois droits de parole au premier tour : celui du Drakkar, qui sera le premier ou le deuxième au total et ceux de Saint-Jean (échange de Bokondji Imama) et de Moncton (échange de Vaclav Karabacek).

Avec le choix de deuxième ronde de l'équipe, Ahern aura donc l'occasion de repêcher quatre fois dans les 19 premiers au prochain encan. Il salive d'ailleurs à l'idée de pouvoir potentiellement mettre la main sur Benoît-Olivier Groulx, de l'Intrépide de Gatineau. En plus d'être le fils de Benoît, le pilote des Olympiques, il évoluait dans le même trio que D'Artagnan Joly, qui vient de grimper à bord du Drakkar. «C'est sûrement l'un des deux meilleurs joueurs de ce repêchage.»

L'autre joueur qui pourrait sortir numéro un est le défenseur néo-écossais Jared McIsaac. Comme on le sait, le Drakkar n'a pas beaucoup de chance avec ses choix en provenance de la Nouvelle-Écosse. Rappelons-nous l'épisode Nathan MacKinnon. Ahern n'est d'ailleurs nullement intéressé par McIsaac.

Un déficit pour 2014-2015

L'organisation a aussi dévoilé mercredi ses états financiers pour 2014-2015. On y apprend que l'équipe a accumulé un déficit de 51 281 $ la saison dernière.

Selon le président de l'équipe, Steeve Gagné, trois raisons expliquent ce déficit : le peu de matchs à domicile en séries (quatre), le fait que la direction a dû ajouter 15 000 $ dans le fonds de réserve, selon les exigences de la LHJMQ pour ses franchises, et le vol de plusieurs milliers de dollars dont l'organisation a été victime en février au Centre Henry-Leonard. Comme le crime n'a pas encore été résolu, M. Gagné n'a toujours pas voulu préciser le montant du vol.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer