Huitième revers consécutif pour le Drakkar

Le gardien du Drakkar Keven Bouchard a donné deux... (courtoisie, Denis Thibault)

Agrandir

Le gardien du Drakkar Keven Bouchard a donné deux cadeaux à l'Armada de Blainville-Boisbriand, dimanche.

courtoisie, Denis Thibault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Deux équipes naviguant dans les bas-fonds du circuit Courteau, privées de plusieurs têtes d'affiche de surcroît, ont croisé le fer, dimanche au Centre Henry-Leonard, et le spectacle a été à l'avenant. L'Armada de Blainville-Boisbriand a prolongé le calvaire du Drakkar, l'emportant 4-1. Pour son dernier match local avant Noël, Baie-Comeau a encaissé un huitième revers consécutif.

Si le Drakkar n'avait pas Nicolas Meloche (commotion), Vaclav Karabacek (Mondial junior) et Mathieu Desautels (blessé), près d'une dizaine de réguliers manquaient à l'Armada, qui a dû faire appel à six joueurs affiliés. Malgré tout, les visiteurs ont démontré plus de cohésion que les Nord-Côtiers, empêtrés dans leur zone et inefficaces en offensive.

Le Drakkar pouvait tout de même encore espérer après 40 minutes de jeu, le pointage étant de 1-1. Mais un bête revirement de la recrue Yan Aucoin, suivi de deux cadeaux accordés exactement de la même façon par le gardien Keven Bouchard, ont scié les jambes des locaux. Bouchard a d'ailleurs été chassé du match après le quatrième but, au profit d'Evgeny Kiselev.

Équipe fatiguée

«C'était notre quatrième match en six jours, on s'est tapé 22 heures de bus et c'est ça que ça a donné», a lancé Marco Pietroniro après le match. «On n'était pas bien sharp, surtout dans notre territoire. D'habitude, on est capable de sortir de notre zone.»

L'avantage numérique à quatre contre trois bousillé par les siens en début de troisième, alors que la marque était toujours égale, a été le point tournant du match, selon le pilote du Drakkar. «Il ne s'est rien passé durant cet avantage et c'est un point tournant, c'est sûr. Si on marque, ça fait une différence», a-t-il clamé.

Quant à Joël Bouchard, il s'est réjoui de cette première victoire pour plusieurs des joueurs rappelés. «Les gars ont travaillé très fort, ce n'était pas facile pour notre jeune équipe, dont plusieurs n'avaient jamais joué dans cette ligue», a déclaré le patron de l'Armada. «Les gars ont respecté le plan de match et notre jeune gardien a fait quelques gros arrêts.»

Le premier but de la rencontre est survenu en début de deuxième. Chad Pietroniro a pris un tir anodin qui a eu raison de Mark Grametbauer du côté rapproché. Du coup, près de 600 toutous pour les enfants démunis se sont retrouvés sur la glace. À la 15e minute, ce même Chad a écopé d'une pénalité qui a conduit à la réplique de l'Armada, concrétisée par Yvan Mongo. Miguel Picard, Tyler Hylland et Mongo, avec son deuxième but du match, ont marqué pour l'Armada en troisième.

NOTES : La rencontre a été présentée devant 1753 amateurs... Depuis le début de décembre, le Drakkar a été limité à 10 buts en six rencontres, pour une ridicule moyenne de 1,67 but par rencontre... Le Drakkar disputera un dernier match avant le congé de Noël, vendredi à Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer