Le Drakkar met fin à sa série noire de 10 défaites

Nicolas Leblond a terminé sa soirée avec trois points.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Nicolas Leblond a terminé sa soirée avec trois points.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(BAIE-COMEAU) La séquence de 10 revers consécutifs du Drakkar de Baie-Comeau est maintenant chose du passé. Les Nord-Côtiers n'ont pas paniqué et ont travaillé d'arrache-pied pour récolter un gain de 3-2 face aux Sea Dogs de Saint-Jean, vendredi.

Le Drakkar tirait de l'arrière 2-1 après 40 minutes de jeu. Avec son troisième de la campagne, Vincent Lavoie a créé l'égalité en début d'engagement et avec 1:44 à faire, Raphaël Santerre (4e) a joué les héros en poussant une rondelle libre derrière le gardien. Nicolas Leblond a récolté des passes sur chacun des buts, lui qui a terminé sa soirée avec trois points. Il a marqué le premier des siens à 4:38 de la deuxième.

«On a enfin été capables d'avoir un rebond de notre bord», a lancé un Marco Pietroniro heureux de l'effort des siens. «En deuxième, on a dû commettre un record de revirements, mais on a quand même été en mesure de s'en sortir. Aussi, on n'a pas eu de punitions qui nous ont fait mal. On a travaillé fort à l'entraînement cette semaine afin de revenir à l'identité du Drakkar.»

Dans la première moitié de l'engagement initial, les Sea Dogs se sont fiés à leur gardien Marc-Antoine Turcotte, qui a empêché le Drakkar de prendre les devants en frustrant Chad Pietroniro et Santerre. Ils ont ensuite profité de leur premier jeu de puissance pour ouvrir le pointage par l'entremise de Sam Povorozniouk, qui a trompé Keven Bouchard d'un tir du poignet du haut de l'enclave.

Povorozniouk a récidivé en début de deuxième. Encore une fois, Bouchard s'est rapidement retrouvé sur ses genoux avant le tir. Le cerbère a cependant fait amende honorable le reste du match, permettant aux siens de rester dans le coup avec plusieurs beaux arrêts. Il a d'ailleurs récolté la deuxième étoile.

«Une grande différence»

«Ça fait une différence, un gardien qui fait les arrêts. Quand tu ne scores pas et que tu donnes un but à l'autre bout, ça ne marche pas. Le pointage est resté 2-0 [en début de deuxième], mais ça aurait pu être 4-0. Il a fait une grosse job», a souligné Pietroniro.

Le Drakkar aurait pu se mordre les doigts en fin de duel en écopant de pénalités inutiles (Leblond) et un 10 minutes de mauvaise conduite (Nicolas Meloche). Heureusement pour les locaux, les Sea Dogs se sont montrés tout aussi indisciplinés.

NOTES : Le juge de lignes Maxime Desjardins a été coupé à la main par un patin en fin de deuxième. Il n'est pas revenu par la suite... Les deux formations ont marqué une fois en six avantages numériques... Seulement 1517 spectateurs assistaient à la rencontre... Le Drakkar reçoit les Mooseheads de Halifax cet après-midi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer