L'indiscipline coûte cher au Drakkar

La troupe de Darren Rumble a marqué trois buts... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

La troupe de Darren Rumble a marqué trois buts sans réplique en première période et les Wildcats de Moncton ont battu le Drakkar 4-1.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) En ce match commémoratif pour le Jour du souvenir, le Drakkar ne semblait plus se rappeler que les mauvaises pénalités coulent régulièrement l'équipe. Il en a de nouveau payé le prix dimanche, s'inclinant 4-1 devant les Wildcats de Moncton, une huitième défaite consécutive.

À sa troisième rencontre en trois jours dans les Maritimes, le Drakkar a démontré une indiscipline qui revient un peu trop souvent. Et le problème, c'est que ces mauvaises pénalités sont le lot des vétérans, ceux qui doivent montrer la voie. Les visiteurs ont accordé cinq supériorités numériques dès le premier vingt, là où tout s'est joué. Les Chats sauvages ont alors marqué trois buts sans réplique.

Au total de la rencontre, les hommes de Chris Bartolone, qui remplaçait pour une dernière fois son patron Marco Pietroniro, ont accordé 12 avantages numériques aux Wildcats. Ces derniers, guère plus disciplinés, en ont accordé huit au Drakkar.

«Ce n'est pas une excuse, mais un troisième match en trois jours disputé à 15h, ce n'est pas facile pour les jeunes», a lancé l'entraîneur adjoint, qui préférait regarder le problème de l'autre côté de la lorgnette. «La première a été difficile, mais à partir de la deuxième, on a retrouvé nos jambes et on était dans le match. On a très bien joué à cinq contre cinq et c'est important que les gars gardent ça à l'esprit.»

Bartolone a avoué que ses jeunes troupiers avaient la mine basse au terme de la rencontre. «Là, on dirait que tout joue contre nous et les gars sont un peu découragés. Mais Max [Maxime Thibault, l'autre adjoint] et moi, on leur a dit de continuer à travailler fort et les bonnes choses vont finir par arriver», a-t-il indiqué.

Pénalités à répétition

En première, les Wildcats n'avaient qu'à attendre une punition du Drakkar pour faire bouger les cordages. Cameron Askew, Manuel Wiederer et Kevin Klima, ce dernier avec trois secondes à faire à la période, ont trompé Evgeny Kiselev, qui a affronté 31 tirs hier et qui a très bien fait.

Moncton a accompagné Baie-Comeau dans l'indiscipline en deuxième, de sorte qu'avec l'avantage d'un homme, le Drakkar a pu casser la glace grâce au premier but de la carrière junior majeur de Chad Pietroniro, un tir du revers du haut de l'enclave qui a surpris Sébastien Dupré. Mais, égal à lui-même, Chad a écopé d'une sentence de 10 minutes pour mauvaise conduite, seulement sept secondes après son but.

NOTES : William Bower a complété le pointage dans une cage déserte...Marco Pietroniro reprendra les rênes de son équipe lundi. Il rentrera sûrement un peu déçu des résultats de l'équipe qu'il dirigeait (Canada Noirs) au Défi mondial des moins de 17 ans, qui a pris le huitième et dernier rang de ce tournoi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer