Six revers de suite pour le Drakkar

Steve Ahern... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Steve Ahern

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(BAIE-COMEAU) Une poussée de quatre buts sans réplique en troisième période a permis au Titan d'infliger un sixième revers consécutif au Drakkar, qui s'est incliné 6-4, vendredi à Bathurst.

Pourtant, le Drakkar avait une bonne emprise sur cette rencontre lorsque Matt Jones, avec son second de la soirée, a porté le pointage 4-2 à la cinquième minute du dernier tiers. Les locaux se sont toutefois montrés plus incisifs pour le reste de la rencontre, et les Nord-Côtiers se sont désorganisés.

Les buts de Gabriel L'Italien et Mark Simpson, son deuxième du match, ont ramené le Titan à égalité. Le diminutif Christophe Boivin a ensuite tranché, inscrivant le but vainqueur à 18:39 et le but d'assurance 46 secondes plus tard. Le petit attaquant compte 12 buts jusqu'ici cette saison.

«Les 15 dernières minutes, on n'a pas joué en équipe, on a eu des gestes individuels, les défenseurs sont devenus plus stressés et on a donné la rondelle», a analysé le directeur général Steve Ahern, qui remplaçait de nouveau son entraîneur-chef Marco Pietroniro, qui participe au Défi mondial des moins de 17 ans jusqu'à samedi.

«On a eu une première période un peu compliquée. On n'était pas prêts et certains vétérans n'ont pas fait leur job», a poursuivi Ahern. «Après la première période, j'ai monté le ton dans le vestiaire et les gars n'ont pas eu le choix de revenir en force, mais on n'a pas su rester calmes en troisième. Les gars ne sont pas habitués de jouer avec l'avance et ils sont rapidement devenus anxieux.»

Le Drakkar a écopé de deux pénalités au premier engagement. Chaque fois, le Titan a déjoué Keven Bouchard grâce à Jeffrey Truchon-Viel et Simpson. Dans la dernière minute, Baie-Comeau a brisé la glace par l'entremise d'Antoine Girard, pour qui c'était un premier en carrière.

Le Drakkar a pris les devants en deuxième période. Jones (5e) a d'abord créé l'égalité, sur le premier jeu de puissance des siens dans la rencontre. Nicolas Meloche (5e), qui appuyait l'attaque, a lancé Baie-Comeau en avant à 8:01 en déjouant son ex-coéquipier Reilly Pickard. Sur les deux buts, Vaclav Karabacek a bien alimenté ses compagnons de jeu.

Bouchard a affronté 43 tirs du Titan contre 32 pour Pickard. Acadie-Bathurst a marqué trois fois en sept supériorités numériques. Le Drakkar a fait mouche sur une de ses deux opportunités.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer