De la sueur, mais pas de victoire pour le Drakkar

Vitalii Abramov a finalement marqué la victoire pour... (Archives Le Droit)

Agrandir

Vitalii Abramov a finalement marqué la victoire pour les Olympiques de Gatineau, qui ont vaincu le Drakkar 3-2.

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>

(Baie-Comeau) Après deux prestations pitoyables, le Drakkar de Baie-Comeau n'a pu retrouver le sentier de la victoire vendredi, face aux Olympiques de Gatineau, mais il s'est vaillamment battu, s'inclinant par la marque de 3-2.

Indépendamment du pointage, les fidèles qui viennent toujours au Centre Henry-Leonard demandent de l'effort. Ils y ont eu droit vendredi et les 1512 spectateurs ont démontré leur appréciation, applaudissant la sueur laissée sur la glace par leurs favoris.

Mais le Drakkar a encore et toujours de la difficulté à trouver le fond du filet, lui qui n'a marqué que 29 buts en 15 sorties cette saison. Il a inscrit son premier but de la soirée alors qu'il restait moins de trois minutes à la rencontre et le second avec neuf secondes à faire.

Pour ajouter à leurs déboires offensifs, les hommes du dg Steve Ahern, qui remplace Marco Pietroniro, parti au Défi mondial des moins de 17 ans de Hockey Canada, n'ont marqué qu'une seule fois en 10 avantages numériques.

«Un bon spectacle»

«Les gars ont travaillé extrêmement fort et les gens ont eu droit à un bon spectacle», a lancé Ahern, qui sera aussi derrière le banc pour les quatre prochains matchs. Quant aux insuccès de l'avantage numérique, il disait prendre une partie du blâme, car cette facette du jeu n'était pas au programme de l'entraînement cette semaine. «On a plutôt mis l'emphase sur l'éthique de travail.»

Il a ajouté qu'il avait aimé «les efforts de 19 joueurs sur 20». Il a refusé d'identifier le joueur en question, mais personne ne serait surpris que ce soit Mathieu Desautels, qui en a encore arraché et qui «domine» la ligue avec son différentiel de - 17.

Après une première période sans but, les Gatinois ont ouvert le pointage à 13:37 du second engagement par l'entremise de Yan Pavel Laplante, laissé seul devant Keven Bouchard, qui s'est bien repris après deux sorties à oublier. Deux minutes plus tard, Marc-Olivier Crevier-Morin a bien appuyé l'attaque des jeunes de 16 ans Jeffrey Durocher et Anthony Gagnon pour doubler l'écart.

En milieu de troisième, Vitalii Abramov croyait bien avoir procuré un coussin confortable aux siens, mais ce but allait finalement devenir celui de la victoire. Fabrizio Ricci et Matt Jones sont finalement parvenus à déjouer Bo Taylor, solide devant le filet des Olympiques, mais les locaux ont manqué de temps.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer