Dur retour à la réalité pour le Drakkar

Alexandre Goulet s'est carrément moqué de ses adversaires... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Alexandre Goulet s'est carrément moqué de ses adversaires dans la défaite de 5-1 du Drakkar contre les Islanders.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(BAIE-COMEAU) Le Drakkar a trouvé chaussure à son pied, samedi, à Baie-Comeau. Après deux gains consécutifs, les Nord-Côtiers sont revenus à la dure réalité, subissant un échec de 5-1 aux mains des Islanders de Charlottetown.

La deuxième période a été fatale aux locaux, qui ont accordé trois buts sans réplique. Ils avaient pourtant bien entrepris la rencontre, mais leurs efforts furent nettement insuffisants par la suite pour espérer se démarquer. «Les 40 dernières minutes, ce n'était vraiment pas assez», a déploré Marco Pietroniro. «On a arrêté de travailler à 2-0 et on ne peut pas se permettre de ne pas travailler. Et nos vétérans, ça ne valait pas cher ce soir [samedi].»

Les Islanders ont pourtant pris seulement 23 tirs,17 de moins que les locaux. La recrue Matthew Welsh n'a toutefois pas eu à se surpasser outre mesure. «On a beaucoup de lancers, mais ils n'étaient pas très dangereux», a reconnu le pilote du Drakkar, soulignant par la suite que «ce n'est peut-être pas une saison de rêve, mais il ne faut jamais lâcher. On dirait qu'on a perdu notre émotion. En tout cas, on manquait de vouloir.»

Mêlée générale

Tirant de l'arrière 4-0 en milieu de troisième, le Drakkar a évacué sa frustration lors d'une mêlée générale. Les locaux en sont sortis avec un avantage numérique de cinq minutes, durant lequel ils ont enfilé leur seul but de la journée, celui de Matteo Pietroniro (2e).

Les Islanders ont réglé le cas du Drakkar en deuxième. Pour son premier de la soirée, Alexandre Goulet s'est carrément moqué de Nicolas Meloche et Guillaume Beaudry, envoyant valser les deux vétérans défenseurs, avant de tromper Keven Bouchard. Beaudry est l'un de ceux qui ont connu un match difficile.

Sept minutes plus tard, Goulet a récidivé. Cette fois, il était oublié fin seul à la gauche de Bouchard, qui a aussi connu une sortie laborieuse. Dans la dernière minute de l'engagement, Filip Rydstrom a porté le pointage à 3-0, en avantage numérique, en redirigeant le tir frappé bas de David Henley. Ce même Henley et Kameron Kielly ont complété en troisième.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer