Un cadeau pour Cado

Marco Pietroniro, entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Marco Pietroniro, entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À sa troisième partie hors concours du camp d'entraînement 2015, le Drakkar de Baie-Comeau a finalement goûté aux joies de la victoire, signant un gain de 3-2 aux dépens de l'Océanic. Pour les Rimouskois, il s'agissait d'un premier revers en trois sorties présaison.

Matteo Pietroniro, en avantage numérique, Raphaël Santerre et Nicolas Leblond ont marqué les buts du Drakkar dans ce duel où l'intensité n'a pas toujours été au rendez-vous, comme c'est souvent le cas lors du premier match hors concours après les coupes.

La réplique de l'Océanic est venue des bâtons de François Beauchemin et de Pierre-Olivier Demers. Ces deux buts sont survenus aux dépens du gardien Evgeny Kiselev, apparu dans la rencontre en début de deuxième. De l'autre côté, Louis-Philip Guindon a disputé tout le match. Il a cédé trois fois sur les six premiers tirs, mais il a arrêté les 14 suivants pour garder les siens dans la rencontre.

«C'était le premier match avec l'effectif complet et on apprend à connaître le caractère des gars en situation de match», a lancé Marco Pietroniro, qui aurait toutefois préféré que ses hommes compliquent moins les choses en attaque. «On essayait le jeu parfait plutôt que de garder ça simple. Il y avait un peu trop de passes, mais j'ai quand même bien aimé ce que j'ai vu de mon équipe.»

Son vis-à-vis Serge Beausoleil a vu pour sa part «un bon match, même si ça paraissait qu'on n'a pas encore pratiqué les unités spéciales. J'aurais aimé voir plus de bons flashs de certains vétérans, mais j'ai bien aimé ce que j'ai vu des jeunes. Ceci dit, la saison n'est même pas encore commencée, on va donc être très patients», a ajouté l'entraîneur-chef de l'Océanic.

Ovation et autographes

Le match en soi n'avait pas une grande signification, mais il avait quelque chose de spécial pour Philippe Cadorette, qui disputait probablement une dernière rencontre dans l'uniforme du Drakkar. Cado a quitté après deux minutes de jeu en deuxième période, stoppant les 10 rondelles qu'il a reçues. Les 1502 partisans présents en ont profité pour lui faire une belle ovation.

«C'est sûr qu'après quatre ans ici, ç'a été très apprécié de jouer durant une période», a confié le cerbère le plus titré de l'histoire du Drakkar, qui tentera maintenant sa chance au camp des recrues du Lightning de Tampa Bay. «J'aimerais remercier tous les partisans du Drakkar, qui m'ont toujours bien appuyé.»

Cadorette les a remerciés à sa façon après la rencontre, prenant plusieurs minutes pour signer des autographes dans le hall de l'aréna.

NOTES : Le Drakkar a fait des heureux après la première période, en attribuant des prix à ses détenteurs de billets pour la saison 2015-2016... La brume a été présente sur la glace, particulièrement en troisième période dans la zone de Rimouski... Les deux équipes se retrouvent cet après-midi, de nouveau à Baie-Comeau.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer