Le Drakkar devra jouer un ultime match contre les Foreurs

Jérémy Grégoire a marqué le deuxième but du... (Photo Rocket Lavoie, Le Quotidien)

Agrandir

Jérémy Grégoire a marqué le deuxième but du Drakkar.

Photo Rocket Lavoie, Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Jouant sans émotion et sans conviction durant la première moitié de cette importante rencontre, le Drakkar de Baie-Comeau a encaissé, lundi, une défaite de 4-2 aux mains des Foreurs de Val-d'Or, qui ont ainsi poussé cette série quart de finale de la LHJMQ à la limite de sept matchs. À la suite de cette défaite, le Drakkar se retrouve lui aussi au pied du mur.

Au bord du gouffre pour une troisième rencontre consécutive, les Foreurs ont récolté un gain relativement facile en prenant les devants 4-0 face à un Drakkar qui n'est que l'ombre de lui-même et qui jouera maintenant pour sa survie mardi soir, de nouveau au Centre Air Creebec.

Comme à son habitude, Marco Pietroniro a préféré voir le positif malgré cette prestation en demi-teinte des siens. «On n'est pas sortis aussi forts qu'on pensait, on a mis un peu de temps à démarrer, mais on a bien joué par la suite», a lancé l'entraîneur-chef du Drakkar. «Le point tournant de ce match, c'est le cinq contre trois en début de deuxième, où on ne réussit pas à marquer.»

Rédemption possible

Le plus beau, malgré les cafouillages des derniers matchs, c'est que le Drakkar peut encore s'assurer une rédemption. C'est là-dessus que le pilote a mis l'accent. «C'est comme ça, les séries. La course n'est pas finie et la seule chose qui compte pour l'instant, c'est qu'il y a un match numéro sept et qu'on en fera partie.»

Loin d'être à son meilleur en première, le Drakkar a pu se compter chanceux de tirer de l'arrière par un seul but. Philippe Cadorette a accordé un mauvais retour sur un faible tir et Simon Tremblay n'a pas raté l'occasion. Cado a souvent cherché la rondelle dans ce premier vingt pendant que ses coéquipiers peinaient à sortir de leur torpeur, eux qui n'ont donné qu'une seule mise en échec.

En début de deuxième, Anthony Richard a porté la marque à 2-0. Baie-Comeau a ensuite reçu une belle chance de revenir dans le match avec un double avantage numérique de 1:56. Les Foreurs ont tenu le coup et à la fin des pénalités, Shawn Ouellette-St-Amant a creusé l'écart à trois buts, ce qui a fait sortir Cadorette de ses gongs. C'est son bâton qui en a payé le prix.

Après un quatrième filet des locaux, celui de Jan Mandat, Dzmitry Ambrozheichik a finalement brisé la glace pour le Drakkar avec 29,9 secondes à jouer à l'engagement médian.

Le Drakkar a eu le meilleur en troisième et à 6:54, Jérémy Grégoire a rétréci l'écart à deux buts. Toutefois, Étienne Montpetit a refusé de collaborer davantage, scellant ainsi ce résultat en faveur des Foreurs qui tiraient pourtant de l'arrière 3-0 dans la série et par le même pointage après une période lors du quatrième match. Ils sont maintenant à une victoire de passer à la ronde suivante.

NOTES : Jasmin Boutet a été blessé en première période. Il n'est pas revenu au jeu et sa présence pour mardi soir est douteuse... Les deux formations ont marqué une fois en trois supériorités numériques.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer