Le Drakkar doit retourner en Abitibi

«Ce n'est pas de la façon qu'on devait... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

«Ce n'est pas de la façon qu'on devait sortir pour un match numéro 5», a lancé, déçu, Marco Pietroniro, l'entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Drakkar n'est pas encore parvenu à venir à bout des Foreurs de Val-d'Or. Vendredi, les visiteurs ont explosé avec quatre buts sans réplique en deuxième période pour récolter un gain de 5-2 et ainsi accomplir leur mission, qui était que cette série retourne en Abitibi pour un sixième match. En avance 3-1 dans cette série, le Drakkar n'avait nullement l'air d'une équipe qui voulait en finir.

Les hommes de Marco Pietroniro ont cafouillé plus souvent qu'à leur tour et ont eu l'air de spectateurs sur maintes séquences, pendant que les Foreurs les étourdissaient avec leur vitesse.

«Ce n'est pas de la façon qu'on devait sortir pour un match numéro 5», a lancé un Pietroniro déçu. «On ne s'est pas donné de chances de gagner et j'aurais aimé voir les gars avec un peu plus de caractère. Ç'aurait pu faire la différence. 

«Mais je reste derrière mes joueurs. Je l'ai été toute l'année. Aussi, je pensais qu'on était bien préparé, mais dès que les choses se sont mises à moins bien marcher, il n'y a plus rien qui n'allait», a ajouté celui qui croit que ses hommes sauront se relever de cette déconfiture.

Après une séquence de 0 en 22 en avantage numérique, séquence qui a pris fin lors de la deuxième prolongation de mercredi, Val-d'Or a frappé trois fois en six jeux de puissance. Anthony Beauregard a marqué deux de ces buts, l'autre revenant à Julien Gauthier. Anthony Richard, qui a aussi ajouté deux passes, et Alexis Pépin ont été les autres marqueurs des vainqueurs.

Étienne Montpetit a cédé devant Frédéric Gamelin (3e) et Maxime St-Cyr (12e). Ce dernier a pris seul le premier rang des meilleurs buteurs en série. Philippe Cadorette a fait face à 32 tirs, trois de plus que Montpetit. Le match numéro 6 aura lieu à Val-d'Or lundi soir.

«Les unités spéciales ont fait la différence», a souligné Mario Durocher, l'entraîneur-chef des Foreurs. «Ce n'est pas facile de garder la tête froide dans cette série, mais on va continuer à mettre de la pression, car pour nous, c'est le match numéro 7 à tous les matchs. C'aurait été très décevant pour nos partisans que notre dernier match à la maison soit une défaite de 9-1 [lors du deuxième match]. On leur devait bien de revenir.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer