Le Drakkar l'emporte 7-4 et élimine les Sea Dogs en cinq matchs

Marco Pietroniro, entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Marco Pietroniro, entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Drakkar de Baie-Comeau pourra appareiller pour une seconde série ce printemps. Il a disputé son meilleur match samedi, disposant des Sea Dogs de Saint-Jean par le pointage de 7-4 pour remporter cette série huitième de finale par quatre victoires contre une.

Visibles à des intensités variables dans cette série, les gros canons du Drakkar se sont imposés afin de faire de cette rencontre la dernière de ce huitième de finale. Maxime St-Cyr a brillé avec un tour du chapeau, tout comme le capitaine Jérémy Grégoire, qui a récolté deux buts et deux passes. Luca Ciampini a aussi brillé, avec trois points (1-2).

Du côté des perdants, Nathan Noël a également inscrit un tour du chapeau, l'autre marqueur des Sea Dogs étant Mark Tremaine.

«On a plutôt bien joué lors de chacune de nos victoires, mais on était particulièrement bien préparés pour ce match et on a appris du match numéro quatre [où le Drakkar a laissé filer une avance rapide de deux buts]. L'important était d'apprendre de ça et de compétitionner durant 60 minutes et c'est ce qui s'est passé», a déclaré l'entraîneur-chef Marco Pietroniro, satisfait de la sortie de ses troupiers.

Éveil du jeu de puissance

Limité à deux buts en 27 tentatives avant la rencontre de samedi, le jeu de puissance du Drakkar est sorti de sa torpeur avec trois buts à ses quatre premières tentatives (4 en 9 au total). Les Sea Dogs ont marqué deux fois en six occasions avec l'avantage d'un homme. «Nos ajustements en avantage numérique ont porté fruit», a ajouté Pietroniro avec un sourire, content de voir que la chose ait été relevée par l'auteur de ces lignes.

Le Drakkar a démarré le match en force, frappant trois fois au premier engagement. Grégoire a lancé les hostilités en passant la rondelle entre les jambières de Sébastien Auger. Ciampini a enchaîné cinq minutes plus tard avec son premier des séries, lançant sur le côté de la jambière d'Auger d'un angle impossible. St-Cyr a fait 3-0 en déviant le tir de Mathieu Desautels.

Baie-Comeau a continué à rouler à plein régime en deuxième avec trois autres buts, ceux de Grégoire (3e), de St-Cyr et de Vaclav Karabacek (2e) qui, tout comme son capitaine, a récolté huit points lors de cette série - un sommet chez les Nord-Côtiers. Avec son cinquième des séries, son troisième du match, St-Cyr a enfilé le dernier but des siens en troisième.

NOTES : Sébastien Auger a dû faire face à 45 tirs alors que de l'autre côté, Philippe Cadorette n'a été mis à l'épreuve que 22 fois... Le Drakkar doit maintenant attendre pour connaître l'identité de son adversaire en deuxième ronde, qu'il débutera probablement sur la route...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer