Baie-Comeau 2/ Saint-Jean 4: les Sea Dogs refusent de mourir

«Je ne crois pas que les gars pensaient... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

«Je ne crois pas que les gars pensaient que c'était fini à 2-0, mais une chose est sûre, c'est qu'on a manqué d'ardeur par la suite», a dit Marco Pietroniro, entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Les Sea Dogs de Saint-Jean ont refusé de rendre l'âme, jeudi. Acculés au pied du mur, ils ont signé un gain de 4-2 aux dépens du Drakkar afin d'obtenir leur première victoire dans cette série huitième de finale et provoquer un cinquième duel, qui aura lieu sur leur glace demain.

Jakub Zboril a inscrit le but de la victoire dès la 26e seconde du troisième vingt, durant une pénalité que Luca Ciampini aurait pu éviter. Les Loups marins ont marqué trois fois en six tentatives en avantage numérique. À l'opposé, les troupiers de Marco Pietroniro ont été blanchis en sept occasions.

Pourtant, il n'y avait même pas deux minutes d'écoulées dans cette rencontre que le Drakkar menait 2-0. Certains croyaient possiblement que la série était dans le sac, mais les locaux n'ont jamais abandonné. En fin de rencontre, le Drakkar a aussi eu toutes les chances d'égaler le pointage avec trois avantages numériques dans les six dernières minutes, mais le vétéran Sébastien Auger veillait au grain.

«Je ne crois pas que les gars pensaient que c'était fini à 2-0, mais une chose est sûre, c'est qu'on a manqué d'ardeur par la suite», a lancé le pilote des Nord-Côtiers, qui mènent cette série 3-1.

«Il faut aussi dire que les unités spéciales ont fait une différence dans ce match. On va regarder tout ça à tête reposée et on va revenir en force samedi», a signalé Pietroniro, dont les hommes ont un famélique taux de réussite de 7 % (2 en 27) en supériorité numérique jusqu'ici dans cette série.

On sort les épaules

Baie-Comeau a profité de deux revirements causés par les Sea Dogs profondément dans leur zone pour marquer rapidement. À 1:22, Dzmitry Ambrozheichik (1er) a marqué le premier but en première période dans cette série. À peine 19 secondes plus tard, Jasmin Boutet a inscrit son troisième des séries sur un revirement provoqué par l'échec avant de Simon Desbiens.

Plutôt que de baisser les bras, les locaux ont plutôt sorti leurs épaules pour prendre d'assaut la cage de Philippe Cadorette. Le cerbère n'y pouvait rien sur le but de Daniel Del Paggio, inscrit à 11:42 durant une autre mauvaise pénalité des visiteurs, écopée cette fois par Chad Pietroniro.

Les Sea Dogs ont créé l'égalité en début de deuxième par l'entremise de Nathan Noël, qui a récupéré dans l'enclave une rondelle qui a ricoché sur le patin de Nicolas Meloche. Marc Tremaine a complété le pointage dans un filet désert.

Note : Skylar Strumas a pris la place de Guillaume Beaudry dans l'alignement. Ce dernier était suspendu un match après sa bagarre contre Zboril en fin de rencontre mardi. Curieusement, le Tchèque n'était pas suspendu, lui, et il a enregistré le but gagnant.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer