Passage à vide coûteux pour le Drakkar

Philippe Cadorette et ses coéquipiers du Drakkar se... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Philippe Cadorette et ses coéquipiers du Drakkar se sont inclinés 6-3 dimanche devant les Screaming Eagles du Cap Breton.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Un passage à vide de quelques minutes en début de deuxième période a coûté cher au Drakkar de Baie-Comeau, qui s'est incliné 6-3 devant les Screaming Eagles du Cap Breton, dimanche. L'indiscipline a de nouveau été fatale au Drakkar.

Les visiteurs ont frappé avec quatre buts en trois minutes. Ils ont d'abord créé l'égalité 1-1 au début de l'engagement médian. Le Drakkar a ensuite accordé une double supériorité numérique de deux minutes qui aura été fatale, car les Eagles ont marqué deux fois en 18 secondes suivi d'un quatrième quelques instants plus tard. Le Drakkar a rendu le match plus intéressant en réduisant l'écart à un but en début de troisième, mais il n'a pu soutenir le rythme.

Problèmes de patins

«(Philippe) Cadorette, ses patins ne coupaient pas en début de deuxième et sa courte absence a semblé shaker les gars», a déclaré le directeur général Steve Ahern, qui remplaçait de nouveau son entraîneur-chef Marco Pietroniro, dimanche. «Il y eu ensuite les pénalités et on faisait face à l'un des meilleurs jeux de puissance de la ligue. Il faut être plus disciplinés», a-t-il ajouté.

Les Eagles livraient un troisième match en autant de jours, un détail qui n'avait évidemment pas échappé à Ahern, mais peut-être à certains de ses hommes. «Le plan de match était clair. Il fallait faire de l'échec avant et les brasser», a-t-il enchaîné.

La vitesse du Drakkar a donné du fil à retordre aux visiteurs en première période. Un tir de Jérémy Grégoire a été partiellement bloqué par le gardien Miguel Sullivan, mais pas suffisamment pour empêcher la rondelle de toucher le fond du filet.

Colby Tower a brisé la glace pour Cap Breton. Maxim Lazarev et Stephen Anderson ont ensuite  marqué en avantage numérique. Ahern a alors délégué Alexandre Lagacé devant le filet du Drakkar, lui qui était d'office pour les 26 premières secondes de l'engagement, mais sa seconde présence n'aura duré que 24 secondes. Il a cédé devant Loïk Léveillé et le patron hockey a décidé de renvoyer immédiatement Cadorette dans la mêlée.

Des buts d'Antoine Pouliot et de Maxime St-Cyr ont rendu les Screaming Eagles un peu nerveux en troisième, mais Lazarev et Dillon Boucher ont finalement tiré les marrons du feu pour les Néo-Écossais.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer