Le Drakkar moins intense, mais encore victorieux

«Le résultat est bon, mais on n'avait définitivement... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

«Le résultat est bon, mais on n'avait définitivement pas la même intensité que mercredi», a déclaré Marco Pietroniro, entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Drakkar de Baie-Comeau a signé un troisième gain consécutif en disposant des Voltigeurs de Drummondville par le pointage de 3-1, vendredi au Centre Henry-Leonard. Meilleure équipe du circuit à domicile (21-3-1-1), le Drakkar a amassé un 45e point à la maison.

Menant 1-0 après 20 minutes de jeu, le Drakkar s'est assuré la victoire en deuxième en ajoutant deux autres buts sans réplique face à une équipe qui préférait se replier à outrance plutôt que de prendre d'assaut la zone de l'adversaire. Le Drakkar a toutefois changé de visage en troisième, laissant les Voltigeurs s'approcher d'un peu trop près.

«Le résultat est bon, mais on n'avait définitivement pas la même intensité que mercredi», a déclaré Marco Pietroniro. «En troisième, ce n'était sûrement pas dans notre plan de match, ce genre de période. On aurait dû démontrer plus de caractère», a ajouté l'entraîneur-chef, qui a avoué l'avoir un peu sur le coeur.

Pietroniro se réjouissait toutefois du travail de sa quatrième unité, composée de Jamie Clavet, de Nicolas Jones-Gagné et de Joachim Vachon, fraîchement rappelé des Cantonniers de Magog. Ce trio a marqué le but d'assurance et s'est même retrouvé sur la glace dans la dernière minute de jeu.

«Cette ligne a travaillé fort ce soir [hier] et Vachon nous a montré qu'il voulait jouer. Ce n'est peut-être pas grand-chose, mais [le trio] méritait ce temps de glace de plus», a ajouté le pilote.

Dès le premier tir du match, Philippe Cadorette s'est mis en évidence, stoppant de la mitaine le tir des poignets de Christophe Lalancette. Ce même Lalancette a plus tard raté une cage béante après que Michael Carcone eut frappé la barre horizontale de plein fouet. Vaclav Karabacek (14e) a ouvert le pointage à 15 :13 avec un tir échappé par le cerbère de Voltigeurs, Joe Fleschler, qui a laissé la rondelle sortir de son gant.

Frédéric Gamelin (8e) a doublé l'écart dès le début de la deuxième. Clavet (6e) a enchaîné à 15:36, sur un autre lancer que Fleschler aurait dû stopper. Sur la séquence, Vachon, rappelé pour la première fois par le Drakkar, a amassé son premier point en carrière.

En début de troisième, Fleschler a cédé sa place au jeune Anthony Dumont-Bouchard, à sa première sortie en carrière. Ses coéquipiers l'ont mis en confiance en marquant dès la 22e seconde de l'engagement, un but d'Alex Barré-Boulet. Les Voltigeurs ont ensuite été incapables de battre de nouveau le gardien du Drakkar, qui a fait face à 23 tirs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer