Le Drakkar fait fi des absents

«Je suis satisfait du caractère qu'on a démontré,... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

«Je suis satisfait du caractère qu'on a démontré, on n'a jamais abandonné, mais les deux buts contre nous, on aurait pu les éviter», a déclaré l'entraîneur-chef du Drakkar, Marco Pietroniro.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Privé d'éléments importants, le Drakkar de Baie-Comeau a malgré tout réussi à arracher un gain de 3-2, mercredi, aux comeneurs au classement général de la LHJMQ, l'Armada de Blainville-Boisbriand, pour son retour au Centre Henry-Leonard.

Tirant de l'arrière avec six minutes à faire, le Drakkar n'a jamais abandonné et a créé l'égalité à 14:08, lorsque Frédéric Gamelin a battu Marc-Antoine Turcotte d'une belle feinte en sortant du banc de pénalités. Sur la séquence, le vétéran a tiré profit d'une passe perdue par l'Armada sur un mauvais bond pour prendre la poudre d'escampette.

Moins de deux minutes plus tard, Jérémy Grégoire a procuré cette 20e victoire à domicile aux siens. Le vaillant guerrier a poussé derrière la ligne rouge la rondelle que venait de lancer Maxime St- Cyr, durant le sixième avantage numérique de l'équipe. Pour les deux hommes, comme pour Luca Ciampini, il s'agissait d'un deuxième point dans la rencontre.

«Je suis satisfait du caractère qu'on a démontré, on n'a jamais abandonné, mais les deux buts contre nous, on aurait pu les éviter», a déclaré l'entraîneur-chef du Drakkar, Marco Pietroniro. «On a joué une très bonne première, avec énergie et passion, on a ensuite été opportunistes quand c'était le temps et notre jeu de puissance a compté de gros buts au bon moment», a-t-il ajouté.

De l'autre côté, Joël Bouchard était bien sûr moins heureux du début de match, «mais je suis fier des gars. L'effort était là», a souligné le patron hockey de l'Armada, qui a levé son chapeau devant la prestation du Drakkar. «Il y a seulement un peu de concentration sur lequel on aimerait revenir en fin de match et finalement, c'est juste une couple de jeux qui auront fait la différence et, à la fin, une punition qu'on n'aurait pas dû prendre.»

Le Drakkar a ouvert le pointage, à son troisième avantage numérique. Toujours roi et maître dans la colonne des buteurs, St-Cyr a enfilé son 44e filet de la campagne, son 23e avec l'avantage d'un homme, au terme d'un échange rapide avec Grégoire et Ciampini. Dans ce premier vingt, le cerbère de l'Armada a été bombardé de 18 tirs, et seulement 11 pour le reste du match.

Dans un deuxième tiers moins mouvementé que le premier - seulement cinq tirs de chaque côté -, l'Armada est parvenu à créer l'égalité par l'entremise d'Alexandre Delisle-Houde, qui a poussé derrière Philippe Cadorette le retour du tir sur le poteau d'Yvan Mongo. Samuel Tremblay, sur un cadeau de Mathieu Desautels, a marqué l'autre but des visiteurs, en troisième.

NOTES  :  Le Drakkar était toujours privé des services de Nicolas Meloche, dont le retour est possible en fin de semaine, et de Tobie Paquette-Bisson, qui a subi une fracture du poignet à Charlottetown, jeudi dernier. Quant à Simon Desbiens, il purgeait le deuxième de ses quatre matchs de suspension.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer